Créer un site internet

Mon blog

livraddict-logo-newc.pngMon profil sur Babelio.com
Dans Lecture

Lecture de Novembre 2023

Par Le 09/11/2023

* LIVRES PAPIER

   Besoin d'une lecture légère pour me sortir de la panne provoquée par la lecture de Zéphyr, Alabama ! et le pari est réussi.

Pas foufou au niveau de l'intrigue, mais une plume facile à lire et des personnages suffisamment sympas pour que j'aie envie de tourner les pages -mis à part Jo-Ann tellement énervante dans sa manière de faire "mariner" Lawrie...

C'est un tome 1 et je pense que je lirai les autres tomes à venir... 

   Excellent, intelligent !

Ca ne se dévore pas, ça se déguste ! Tout y est : le fond, la forme, les personnages, les thèmes abordés qui nous amènent à la réflexion. Une réussite, vraiment !

Dans Lecture

Lecture d'Octobre 2023

Par Le 05/10/2023

* Lectures papier

 Un thriller poignant.

L'intrigue monte en puissance, les obstacles se multiplient, les personnages montrent leur vrai visage et on tourne les pages sans répit pour aller au bout de cette histoire qui nous paraît insoluble.

Une plume addictive qui m'a donné envie de découvrir d'autres romans de l'auteur.

Un très bon moment de lecture !

   Un quartier de Paris que j'affectionne et qui m'a fait acheter cette romance pour le titre !

Un bon moment de lecture en compagnie de Zoé et Kaël, deux personnages de mondes très différents, reliés par un amour doux, fort et "improbable" aux yeux des autres. Beaucoup d'autres personnages attachants autour d'eux et de belles valeurs (famille, amitié...). Possible petite larmichette à certains passages...

   Un petit opus à visée informationelle sur la déconsommation. Engagé, orienté, utile et riche de ses sources.

Une collection qui a le mérite d'exister et qui réussit son pari ! Je vais en tester d'autres titres...

  Post-apo, voyages dans le temps, fin de la domination masculine, tel est le menu de ce roman passionnant et exigeant !! Exigeant car dense et riche de détails, de finesses, qui tous ont leur importance dans le récit ; un véritable kaléidoscope où tous trouvent leur place à un moment donné de l'histoire.

Et les personnages, on en parle ? Tout un panel de personnalités, pas des héros flamboyants, mais de vrais gens avec leurs forces et leurs failles. Une réussite de l'autrice dont la plume est très fluide et qui a su imprimer un rythme constant à son roman ! Un premier roman... une promesse...

Quant à l'histoire en elle-même, je m'y suis plongée avec délices, et aurai plaisir à la relire d'ici quelques temps pour choper tous les détails qui m'auraient échappés. On a des inventions technologiques, des sauts dans le passé, des réflexions sur les capacités d'inventité que l'on déploie quand on n'a plus grand chose à disposition, l'entraide, les rivalités, la liberté d'expression, la différence, la domination exercée par certaines pour lutter contre une autre qui n'était peut-être pas pire...

Bref, vous l'aurez compris, pour moi ce fut une pépite dont j'ai dégusté chacune des plus de 600 pages. Assurément mon coup de coeur du mois !

J'ai lu ce roman en lecture commune sur le site de lecturecommune.fr dans la semaine du 9 au 15 octobre.

J'avoue ne pas avoir pu respecter le découpage, une fois prise dans l'histoire ^^  et terminé la lecture en 3 jours....

J'ai adoré les personnages de Margaret et Wes que l'on voit évoluer au fil de l'histoire et surmonter leurs difficultés personnelles au profit du duo qu'ils ont formé.

Très chouette histoire où la chasse au hala n'est en fait qu'un prétexte pour aborder de nombreuses thématiques sérieuses, ce qui explique qu'elle se fasse attendre jusqu'à un moment avancé du roman.

Au final, un très bon moment avec cette lecture que je recommande.

  Changement de décor avec cette fois, les montagnes de l'Ouest américain et le thème de l'adoption, et de la construction de soi. Une saga familiale, à la construction un peu complexe, pour laquelle un arbre généalogique n'aurait pas été de trop. Beaucoup de détails, de digression qui font que le rythme est assez lent, mais je n'ai pas détesté. Un moment de lecture très sympa.

   aussitôt acheté, aussitôt lu ! Un bon numéro, beaucoup ri...

   LE livre qui m'a causé la panne de lecture la plus longue....
Trop longuet, trop de détails où l'on se perd, trop poussif, et je n'ai pas réussi à m'accrocher aux personnages...
Sans doute pas le bon moment pour le lire, alors je lui redonnerai peut-être sa chance...

* Lecture audio

   Ecoute en cours... Premier tome d'une trilogie.

Dans Lecture

Lectures de Septembre 2023

Par Le 01/09/2023

* Livres Papier

   J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman.

Un univers riche, bien pensé, des personnages bien construits, qu'on voit évoluer au fil du roman.Un rythme continu, sans temps mort, sans le petit "coup de mou" que l'on retrouve souvent au milieu des romans de plus de 500 pages.

Le thème de la part d'ombre et de lumière de chacun est bien traité, tout comme celui de la soif de pouvoir et de ce qu'elle peut apporter. Belle réflexion sur l'art et la peur que peuvent en avoir les gens de pouvoir. Le voyage dans le temps a lieu de manière originale à l'aide d'une magie intéressante.

Petit bémol, je ne suis pas fan du fait qu'on ne trouve ce roman qu'en hard back qui n'est pas le style de ma bibliothèque...

Au final, un très bon moment de lecture que je recommande vivement. 

    J'ai bien aimé ce roman qui n'a cessé de me surprendre tout au long de ma lecture. C'est le personnage principal qui raconte.

Le suspense monte tout au long du livre, et tel un rouleau compresseur qui écrase les évidences, l'autrice pousse toujours plus loin l'histoire vers le thriller. C'est extrèmement bien amené... Toutefois, il y a des thèmes abordés qui peuvent déranger : le suicide, la maltraitance maternelle, le déséquilibre mental.

J'ai trouvé intéressante la manière dont elle ancre les faits dans une époque avec des détails de la vie quotidienne : année 76 et le nom des célébrités mortes, les mots entrés dans le dico, année 73 avec la vague de top modèles, années 90 et les CD...T

   Ca se lit, mais ça m'a décue par rapport à ce que nous vendait la 4è de couv (histoire d'amour comme on n'en a jamais lue ? sérieusement ??) : déjà c'est trop long, trop lent - je n'ai pas particulièrement aimé le personnage de Sam et ses hésitations par rapport à Sadie (du style je l'aime mais je n'ose pas...).

Par contre, tout ce qui tourne autour de la création d'un jeu m'a intéressée (car je ne m'étais jamais interrogée là-dessus), aussi le bouillonnement, la créativité dans un studio, et les références au Macbeth de Shakespeare (dont le titre).

Alors oui, ça retrace une époque (la fin des 90's) mais franchement ça ne mérite pas à mon avis, le bandeau de la version française "Le livre de l'année aux Etats Unis"...

   Très vite lu mais tellement apprécié : les illustrations sont sublimes, parfaites pour une lecture d'automne et le texte touchant !!

J'aime bien repérer des titres à suggérer à la bibliothèque où je suis bénévole. Cet exemplaire sera pour une de mes petites-nièces, sans doute ou bien pour Faustine ^^

    Une fantasy dont la magie est très originale, relative à la peinture de portraits,  magie interdite par le gouverneur, possiblement punie de mort.

Un bon moment de lecture avec des personnages intéressants dont Myra qui est solide, audacieuse et tellement aimante pour sa petite soeur Lucy, et August que l'on voit s'affirmer au fil du roman, grâce à l'appui de Myra qu'il ne veut pas décevoir.

Il y a du rythme, on avance rapidement parce qu'on a envie de savoir le fin mot de l'histoire de disparition de peintres de la cité, de la manière dont Myra va s'acquitter des missions qu'on lui confie et de l'évolution de la maladie de Lucy.

J'ai aimé : le côté gothique du roman (l'atelier de Myra dans un caveau du château, le quatrième étage interdit parce que hanté, les buissons de roses qui fleurissent même sous la neige...), les relations entre les soeurs, le personnage d'August.

Une lecture que je recommande.

   Un roman sur la maternité, les étapes dans la vie d'une mère.

L'écriture est fluide, le rythme addictif soutenu par de très courts chapitres où la narration alterne l'histoire d'Elise avec celle de Lili . Il y a un retournement que je n'avais pas vu venir, mais je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages.

C'est le genre de roman qui pointe des choses connues,  notamment l'extrème dévouement des personnels dans les services de néonatalité, le désarroi possible des mères quand les enfants quittent le nid, mais dont je ne sais pas dire si j'ai aimé ou non. Je l'ai lu, voilà tout et ne suis pas certaine d'en garder des souvenirs. Peut-être tout simplement un genre qui n'est pas pour moi...

   Et voici pour le moment MA pépite de la rentrée littéraire !

   Addictif ! c'est le moins que l'on puisse dire.

J'ai aimé cet univers du jeu vidéo. Rien d'original dans le scénario du joueur qui devient le personnage du jeu, mais c'est bien traité. Et les graphismes sont magnifiques...

Je lirai la suite !

   Lecture abandonnée à la page 262 ! 

Je ne me suis pas attachée aux personnages et je m'ennuyais dans l'histoire qu'on me racontait !!

Peut-être pas le moment de lire ça, peut-être ne suis-je pas allée assez loin, peut-être que je lui donnerai une deuxième chance dans quelques temps...  parce qu'il est plutôt bien noté sur Livraddict (16,3) et sur Babelio (4,24) et que j'ai le tome 1 de Capitale du Nord, sensé se lire en croisé avec Capitale du Sud... A suivre !

    Un thème somme toute classique : à la mort de sa grand-mère, une jeune femme s'intéresse à la vie de ses aïeules, figée dans les albums de photos. Elle décide alors de s'intéresser de plus près à qui elles étaient, ce qu'elles ont vécu au regard de la période historique où elles ont vécu.

Elle va leur redonner vie dans un écrit qui donne l'occasion à l'autrice, dans un roman-gigogne, de nous parler aussi du processus d'écriture, du regard du mari sur l'oeuvre en cours, lui qui se rêvait écrivain...

On y parle surtout beaucoup d'amour, de liberté, de place de la femme quelles que soient les époques, le tout avec une très jolie plume qui est pour moi la force de ce roman. Il y avait longtemps que je n'avais pas autant noté de citations, de phrases qui me parlent !!

Loin du coup de coeur mais un bon moment de lecture. 

  Un très bon roman où la nature est omniprésente, presque un personnage à part entière.

Le rythme est fluide, l'histoire plaisante et les personnages tous plus attachants les uns que les autres. J'ai eu la gorge serrée à plusieurs moments.

Cependant, ce que j'aurais cru pouvoir être un coup de coeur ne le sera pas à cause de la fin qui "colle" avec la collection Charleston, mais qui personnellement m'a déçue au regard du potentiel de ce récit.

Ca reste un très bon moment de lecture doudou que je recommande.

   Un roman que j'ai lu sans "passion", où je ne me suis attachée ni aux personnages du passé, ni à l'héroïne du présent.

Je ne parviens pas à dire précisément ce qui m'a manqué, mais j'ai tourné les pages sans attente précise, et sans décider non plus de refermer le livre avant la fin. La rencontre ne s'est pas faite, tout simplement...

* Livres Audio

   Ecoute en cours. Un peu déstabilisée au début par  la narratrice, mais elle a su m'accrocher et m'attirer dans cet univers étrange des soeurs Agonie et Félicité. 

Dans Lecture

Lectures d'Août 2023

Par Le 03/08/2023

* Livres PAPIER

 

   Un premier tome surprenant de l'Histoire de moine et de robot,  ô combien réjouissant ! qui nous raconte la rencontre entre froeur Dex et Omphale, le robot.

Une écriture fluide dont l'emploi du genre neutre m'a un peu déstabilisée au début je dois dire.

Une lecture que je recommande avec force !

   Le genre de livre (trop court) que l'on peine à fermer, tant il nous a enchantés ! Un concentré de douceur, d'intelligence, de bienveillance, de tolérance, d'amitié.

Le plaisir de retrouver nos deux personnages et tellement de belles réflexions sur ce qui fait société.

A lire absolument pour le côté résolument positif (mais pas neuneu pour autant) de la plume de Becky Chambers !

   Lecture en pause momentanée (très dense, très riche, pas top ! quand on est en vacances, entourée de monde, avec pas une minute de calme et l'impossibilité de pouvoir se concentrer sur sa lecture !!)

   Je n'avais pas lu le Tome 1 : La Reine Rouge, mais ça ne m'a pas gênée plus que ça, car l'auteur fait un petit rappel en début de volume. J'ai adoré ce roman qui nous offre :

*un duo d'enquêteurs improbable entre Antonia, personne à très haut potentiel mais un tantinet torturée, et Jon, parfois un peu balourd mais hyper loyal envers sa collègue.

* des personnages bien campés pour une histoire rondement menée

* des affaires sales avec la mafia russe et ses gros bras sans foi ni loi,

* du rythme, des rebondissements, des pages qui se tournent seules, grâce à une écriture non dénuée d'humour à certains moments.

Bref, un roman que j'ai trouvé réjouissant ^^ et que je vous recommande !

   Un roman poignant et addictif, auquel je pensais même quand je posais le livre ! m'inquiétant ce qui arrivait aux personnages, comme si je les connaissais vraiment...

Une double temporalité dans cette Ecosse que je chéris absolument (je suis Lady_Ellen tout de même !!), des personnages que j'ai adorés (Marian, Gregor et Les fils du Loup notamment) et d'autres détestés (Abigail et la mère de Marian, Grey Colin et sa hache...), du rythme et de l'action, des émotions fortes et des larmes, le fond historique réel et le côté fantastique et surnaturel,

Un cocktail comme je les aime et que je vous recommande. Merci à l'autrice que je découvre et dont je vais explorer la bibliographie !

     Eh oui, j'ai lu le premier manga de ma vie, mieux vaut tard que jamais ^^, mais Lucie de la chaîne YT @Lucie a lu me l'avais bien vendu, alors comme je suis faible... je me suis lancée !

J'ai donc enchaîné les 2 premiers tomes, assez surprise de la vitesse à laquelle ça se lit et aussi du plaisir que j'y ai pris ^^. On y parle amitié, vie et mort, magie, passage du temps, transmission...

Les personnages sont bien campés, avec des caractères très différents, l'histoire intéressante et le trait agréable. J'aime aussi beaucoup les images des rabats intérieurs...  

    Ma première incursion dans le monde de Brandon Sanderson dont j'entends tellement parler, lui le créateur du Cosmere, un monde imaginaire composé de plusieurs planètes dans lesquelles il place ses grandes séries comme Fils des Brumes ou les Archives de Roshar.

Au casting des personnages principaux : Yumi, élevée pour "servir" en invoquant les esprits, corsetée dans une vie réglée au cordeau par sa gardienne Liyun, sur la "planète" chaude et lumineuse - Nikaro, Peintre de cauchemars, à la vie moins réglementée mais cependant très seul, dans un monde sombre, froid, à la technologie très développée. Quelles chances/risques avaient-ils de se rencontrer ? Assez peu et cependant... Brandon Sanderson s'en est mêlé, et c'est là que ça devient passionnant !! 

J'ai adoré ma lecture, pas un coup de coeur parce que parfois quelques petites longueurs, mais vraiment un excellent moment, une plume addictive et déjà une super envie de lire un autre roman de l'auteur, pourquoi pas de démarrer une de ses séries... Je recommande +++

   Lecture abandonnée à 150 pages : histoire fouillie, mélange entre époques qui font sortir de la lecture parce que mal écrit, personnages auxquels je ne me suis pas attachée... Dommage parce que c'est un cadeau que j'avais reçu, mais dans mes résolutions littéraires de l'année, j'avais noté que je m'autorisais à abandonner quand le roman ne me plaisait pas.

   Lecture terminée. Avis à venir.

   Un livre très cute, dont les histoires sont douces et charmantes et les illustrations !!! tellement choupinettes de la talentueuse Sanoé qui a déjà "sévi" dans les Mémoires de la Forêt.

   Un roman que je n'ai pas pu lâcher une fois commencé. Il est dit que c'est Roméo et Juliette dans le Shangaï des années 1920. C'est vrai pour le fait que Roma (clan des Fleurs Blanches russes) et Juliette (clan des Ecarlates de Shangaï) ont des familles radicalement ennemies et des amis dévoués, mais la comparaison s'arrête là dans ce premier tome de la duologie.

J'ai bien aimé les personnages de Juliette et sa cousine Katleen, car Juliette est volontaire et active.Dans le clan russe, Benedikt tire son épingle du jeu, mais j'ai trouvé Roma assez fade en comparaison de Juliette.

Niveau action, le rythme est soutenu, même si aux 2/3 du roman, il y a un petit essoufflement. Se mêlent la rivalité des clans, l'histoire du Monstre et de la folie, la montée du communisme et les nationalistes du Kuomintang, le tout dans ce Shangaï glauque de la nuit et ouvrier du jour. Pas un coup de coeur, mais un tourne-pages qui m'a tenu à peine trois jours !! et que je recommande.

   J'ai bien aimé sans plus, ça se lit vite, mais ça ne restera pas un coup de coeur.

Je retiens surtout l'écriture de qualité de l'autrice et l'humour voire la dérision dans cette réinterprétation du conte de la Princesse au Petit Pois.
Malheureusement je n'ai pas accroché plus que ça aux personnages, même si je reconnais le caractère volontaire de Sadima. 
Un peu déçue, au vu de certains commentaires dythirambiques que j'avais pu suivre.

* Livres AUDIO

   Une histoire que j'ai beaucoup aimée. 
Tout y était pour me plaire : les thèmes abordés, le contexte historique, social, le poids des conventions, les personnages magnifiques de Charlie et Summer, la plume dynamique de l'autrice.
Mais le tout est magnifiquement servi par la performance de la narratrice, tant le timbre, que le rythme, que sa belle interprétation (incarnation?).
Un vrai beau moment d'écoute que je recommande absolument.

Dans Lecture

Challenge de La Passe-Miroir 2023

Par Le 09/07/2023

Challenge organisé par Amita Books 

Du 1er juillet au 13 août 2023

Autour du Tome 3 de La Passe-Miroir : Mémoires de Babel

Couv7570399

*-* *-* *-* *-**-* *

Lien pour télécharger les visuels : https://vu.fr/dprOY  -  Lien pour les fiches perso : https://vu.fr/wuDD

Lien pour les templates pile à lire : https://vu.fr/OCtx   -  Lien pour rejoindre le Discord : https://discord.gg/MR7UYQyUvU

*-* *-* *-* *-**-* *

Je me suis fait un début de  PAL, même si je ne pense pas pouvoir lire ces 20 livres en 6 semaines. Mais ce challenge me faisait envie, alors peu importe si je "déborde" les délais ou si je n'honore pas toutes les catégories.

En rouge les livres lus à la date du 18 août. En noir, ceux qui me restent à lire. En ?? : ceux que je n'ai pas encore choisis

J'ai choisi la Famille des Acoustiques, ce qui me permet de prendre 2 fois les points d'une catégorie non lue ^^

Catégorie Rencontres : 160 pts

* Les sans pouvoirs : Imago (15 pts) - * Les filleuls d'Hélène : Legend Born (20 pts) - * Virtuoses : La fille de la déesse de la Lune (15 pts + 10) - * Les Maîtres censeurs : Le Prieuré de l'Oranger (10 pts + 10) - * Médiana : De larmes et d'écume ( 10 pts + 10) - * Professeur Wolf  : Apprendre si par bonheur (20 pts) - * Les généalogistes : Arcana T2 (15 pts) - * Les Sans-Peur : RIEN - * Les lords de LUX : Sous les étoiles de Bloomstone Manor (15 pts + 10)

Catégorie Visites : 80 pts

* Jardins botaniques : J'aimerais tant que tu sois là (15 pts) - * Le Bazar de Babel : La passe-miroir T3 (10 pts) - * Le café-théâtre : L'anti-lune de miel (15 pts) - * L'amphithéâtre : RIEN - * Le Tramoiseau : RIEN - * Le Memorial : ?? - * Secretarium : Le chant des géants (20 pts) - * L'école de la Bonne Famille : Le prince bâtard (20 pts)

Pouvoirs utilisés : Points de 2 catégories que je ne remplirai pas - 35 pts

* Les avant-coureurs : non fiction, essai, histoire vraie - j'aurais aimé lire Les Mythes, miroirs de notre société que j'ai dans ma PAL mais qui est trop gros et dense pour que je puisse le lire avant le 13 août, dans la mesure où je pars en vacances le 4 août. (15 pts)

* La cantine de l'école : animaux, végétarisme, cause animale - j'avais prévu Meute de Carine Rennberg mais mêmes raisons que pour les Avants-coureurs. (20 pts)

 

BILAN au 18 août : challenge que je juge REUSSI avec 275 points de lecture + 20 points du bonus Journal Officiel + 80 points du bonus Archi-trotteuses + 75 points du bonus Dieu-Rencontres + 60 points du bonus Dieu-Visites

SOIT : 510 points 

Il y a bien longtemps que je n'avais pas participé à un challenge et j'avoue y avoir pris bien du plaisir !!

 

Dans Lecture

Himilce d'Emmanuel Chastellière

Par Le 07/07/2023

Himilce d'Emmanuel Chastellière

427 pages - Editions Argyll

Himilce

*-*-* *-*-* *-*-* *-*-*

Au départ attirée par la couverture sublime sur la table de la librairie, je me suis laissée convaincre par le résumé qui me faisait partir à Carthage en 218 avant Jésus-Christ, sur les traces d'Hannibal, ou plutôt celles de sa femme Himilce, princesse ibère épousée pour des raisons politiques.

On va donc suivre cette très jeune femme qui se retrouve déracinée, loin de sa patrie, dans la famille de son époux, sans rien connaître du pays, de la langue, des coutumes... Il va lui falloir trouver une place, elle va souffrir de solitude extrème ne sachant à qui se fier dans une cour aux multiples intrigues. Mais malgré tout, elle va tenter de se mettre au service du pays, ce qui lui vaudra d'être "bannie".

Ca parle de la place et du rôle des femmes en période de guerre, de relations humaines, d'amour, de maternité, de choix qu'elles n'avaient pas dans cette civilisation patriarcale où l'unique raison d'être des femmes était d'enfanter.

La plume de l'auteur est magnifique, fluide et soutenue en même temps. Un vrai plaisir de lecture que je ne peux que vous recommander.

Dans Lecture

Les 10000 portes de January d'Alix E. Harrow

Par Le 07/07/2023

Les 10000 portes de January d'Alix E. Harrow

Couv29123609

Editions Le Livre de Poche - 528 pages

Traduction de Thibaud Eliroff

*-*-* *-*-* *-*-*

D'après la 4è de couverture, ce roman, emprunté à la bibliothèque de mon village, avait tout pour en faire une petite bombe : une quête, du fantastique, une histoire de portes vers l'Ailleurs.... mais les 270 pages lues en papier ne m'ont pas convaincue. Alors j'avais jeté l'éponge ce que j'avais trouvé dommage, parce que le style de l'autrice est plaisant, riche et imagé.

Quelques semaines plus tard, je l'ai pris en livre audio et, miracle ^^, je me suis régalée : tout ce que j'y pressentais y était et au-delà !! La narratrice y est pour beaucoup parce qu'elle a su m'accrocher de suite, y compris dans certains passages un peu lents.

Au final, une très bonne lecture, très bien écrite que j'ai fini par acheter en version papier ^^pour pouvoir souligner des passages et des réflexions intéressantes.

Je recommande, mais attention, ce n'est pas le genre de roman qu'on peut prendre quelques minutes, reposer, reprendre ;  il vaut mieux le lire sur des plages assez longues, afin de ne pas perdre le fil, car c'est assez dense...

 

Dans Lecture

Lectures de Juillet 2023

Par Le 07/07/2023

* LIVRES PAPIER

   Lecture en cours pour les besoins d'une LC (lecture commune) du Challenge La Passe-Miroir, organisé par @AmitaBooks, pour lequel je me suis fait une petite Pile A Lire. Clairement je ne lirai pas 20 livres d'ici le 13 août, mais les catégories me plaisent alors je me lance et tant pis si je dépasse le délai ou si je laisse des catégories non lues...

Déjà, cela ne m'a pas dérangée de ne pas avoir lu le Tome 2. Ici, je trouve que : * le sujet de "Babel" n'est pas suffisamment exploité *on ne se concentre que sur la quête,  *le personnage d'Ophélie ne me plaît pas plus que dans le tome 1. 

Une lecture que j'ai appréciée, sans plus.

   Lecture terminée, avis à venir 

Mots clés : fantastique - urban fantasy - post apo - institut

   Besoin de légèreté après la lecture d'Imago ^^ alors petite romance d'été  ! 

Le titre était aguicheur et la 4è de couverture très spoilante, mais j'ai pensé petite romance "fraîche" d'été.
Hélas, un scénario prévisible, des personnages sans grand relief et une Ollie qui est imbuvable au moins sur le premier tiers du roman, agressive à l'excès, sans recul sur les évènements. 
Ca n'est pas la pépite de l'année, loin de là, juste quelques heures de lecture d'été... vite oubliées probablement !

   De la magie, une société secrète millénaire, des hordes maléfiques et une jeune héroïne orpheline de mère, voilà un menu tout à fait alléchant !

Au final, un très bon moment de lecture ! même s'il y a quelques facilités et un démarrage un peu lent, j'ai aimé les personnages de William et Sel, moins Bree qui accepte trop facilement les révélations, mais du rythme, beaucoup d'action et une plume hautement addictive. Je lirai la suite assurément.

 C'est le cinquième roman que je lis de cette autrice dont la plume est toujours aussi fluide.

J'ai adoré la première partie, mais trouvé la seconde un peu longue.

Les thèmes abordés sont nombreux : le Covid, la mort, le deuil, la résilience, l'isolement, les réflexions engendrées chez beaucoup de gens sur ce qui nous est vraiment indispensable, la souffrance et le désarroi des soignants, mais aussi leur indéfectible loyauté envers les patients.

Je n'ai pas été fan des personnages, sauf Gabriel et sa fille. Mais vraiment pas de Finn...

Pas le meilleur roman de l'autrice, mais néanmoins un bon moment de lecture. 

   Un roman que j'ai lu rapidement, mais dans lequel j'ai trouvé dommage qu'on ne s'attarde pas plus sur le monde inventé qui était vraiment intéressant et trop sur le côté compétition pour gagner le coeur des princes. La plus jeune des soeurs, Daire, est inconsistante et pénible à souhait.

J'ai déjà le 2è tome et je le lirai pour le world building et savoir la fin, mais heureusment c'est une duologie. ..

   Roman classé jeunesse, inspiré de faits réels : l'histoire de la Mary Céleste, une goélette retrouvée intacte en pleine mer et vide de ses occupants.

Une écriture plaisante, une construction narrative intéressante entre le journal de bord d'Elsie et l'enquête menée onze ans plus tard par Basil et Spoty. Des personnages attachants. Une fin décevante pour l'adulte que je suis, mais encore une fois, c'est un roman jeunesse.

Une bonne lecture.

   Premier tome d'une duologie dont la suite sortira en novembre prochain. 

Très bon roman d'aventure dans un monde riche, bien construit avec des descriptions très immersives. Des personnages "gris", avec leurs failles et leurs forces, des retournements de situation, de l'adrénaline à gogo.

J'attends la suite en espérant qu'elle ne souffrira pas du syndrome du tome 2.

Je recommande si vous aimez l'aventure et les rebondissements.

  Préquel de L'assassin royal - 1ère période -

J'ai en effet décidé de commencer la série de....36 volumes !!! donc petit à petit, un par mois peut-être, mais j'en entends tellement de bien que j'ai du mal à résister plus longtemps, faible que je suis ^^

Je découvre l'écriture riche de l'autrice et j'ai beaucoup aimé la complexité de l'histoire exprimée en si peu de pages, et dans laquelle on s'immerge avec facilité. Ca promet !!

   Lecture terminée qui me fait penser dans sa construction à une chanson de geste médiévale.

On est là sur une île rêvée par les trois Géants (de la Bravoure et des Batailles-de la chasse et de la brume-de la musique et de la mort) dans une histoire de guerres de territoires, de rivalité politique et amoureuse entre deux frères : l'aîné Ianto hérite de la couronne à la mort de leur père et devient mégalo, le cadet Bran qui tente de s'y opposer. Il y a des complots, de nombreuses scènes de bataille où ça coupe du jarret à tout-va, de l'adrénaline, des malversations.

Le tout sur un fond de fantasy celtique ? nordique ? avec la Brumenuit, les Immortels, tout un folklore intéressant. Des personnages bien typés, ni trop ni trop peu... Et l'écriture !! on en parle ? rigoureuse mais fluide, poétique à souhait.

J'ai beaucoup aimé ce roman que j'aurai plaisir à relire d'ici quelques temps et que je vous conseille. 

   Lecture terminée : avis à venir

* LIVRES AUDIO

   Premier tome d'une trilogie qui me tente depuis quelques temps déjà !!

Le rythme de lecture sera assez lent, même si j'alterne avec la version papier, parce que je fais moins de route seule en ce moment... MAIS VOILA, Abandonné à peine à 50 % !

Je n'ai aimé ni en version papier à cause de scènes pénibles, grossophobes, violentes (le roi avec son fils par exemple ou la façon dont le prince traite l'héroïne....) et encore moins en version audio où la narratrice nous déroule ça d'une voix tout sucre tout miel comme si elle racontait une belle histoire à des enfants...Je passe mon chemin et trouve bien dommage que ce soit autant encensé !!