fantasy

Eros Automaton de Clémence Godefroy

Editions du Chat Noir - Date de sortie : 4 avril 2016 - ISBN 9782375 680018 - 282 pages

4è de couv'

Quand le Palais des Expositions de Parisore accueille le Salon Galien d’Automatie, c’est toute la capitale qui vit à l’heure des automates, quitte à chambouler quelques destins au passage. Un attentat en plein concours de modélisation met l’inspecteur Balthazar Bouquet sur la piste d’une mystérieuse organisation pro-humaine alors même que sa sœur Adélaïde devient une célébrité dans le monde de l’automatie. Quant à Agathe Lepique, couturière timide et amie de toujours des Bouquet, elle voit sa vie transformée lorsqu’elle est embauchée dans l'atelier d'Edgar Weyland, un ingénieur de génie aussi énigmatique que séduisant. Son projet: créer la femme parfaite pour jouer le premier rôle dans un opéra romantique... Des salles de bal étincelantes aux bas-fonds de la ville, Balthazar et Agathe vont découvrir à leurs dépens que l’amour, la vengeance et la haine ne sont pas réservés qu’aux êtres de chair et de sang.

Mon avis 

Voilà un court roman que j'ai bien apprécié ! Nous avons là du steampunk malin dont l'époque serait une Belle Epoque sans le dire, dans un Paris nommé Parisore, où lors du Salon de l'Automatie nous découvrons ces êtres de ferraille, boulons et articulations nommés automates, certains plus vrais que vrais, gominés au regard perçant et à l'allure très humaine.

Au cours de l'enquête pour trouver les auteurs de l'attentat, nous suivons des personnages humains très attachants, dont la jeune Agathe, couturière, sage et rangée, peu intéressée a priori par la passion de son amie Adélaïde, fougueuse créatrice d'automates. L'occasion pour l'auteur d'évoquer la condition féminine au début du XXè.

L'auteur fait preuve d'une belle inventivité au niveau du vocabulaire notamment (lieux, machines...) , et nous amène à nous interroger sur les relations qui peuvent se nouer entre la machine et son créateur. A l'heure où l'Intelligence Artificielle progresse à grands pas, il est raisonnable d'y réfléchir. Jusqu'où peut-on laisser la machine devenir aussi réelle, aussi vraie ?

Un sujet qui aurait mérité d'être développé davantage, mais qui nous offre un très bon moment de lecture et que je vous recommande.

Ma note 16.5

Citation

*-Qui sommes-nous pour créer d'autres êtres humains ?

-Le désir de savoir, Mademoiselle Lepique.

-Mais... vous êtes bien d'accord que c'est immoral ?

-Quand il s'agit de progrès scientifique, l'esprit humain ne s'arrête jamais devant ce genre de considération.

 L'auteur

Le sang des dieux et des rois T1 d'Eleanor Herman

Editions Robert Laffont - Collection R - Date de sortie : 21 avril 2016 - ISBN 9782221 188934 - 452 pages - Traduction de Madeleine Nasalik

4è de couv'

A 16 ans, Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais se trouve irrésistiblement attiré par une nouvelle venue... Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de cour tout en taisant sa mission secrète : tuer la reine. Mais c'est sans compter sur son premier amour... Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina, même si cela signifie se mesurer à Hephaestion, tueur sous la protection d'Alexandre. Et, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre sans l'avoir rencontré, désire changer sa destinée en partant en quête des légendaires et mortels Mangeurs d'Esprit.

Mon avis 

Très alléchée quand il est question de la Grèce Antique dans un résumé, j'attendais sans doute trop de ce roman de fantasy. Ce premier tome met en place l'univers et les personnages. L'auteur réécrit un moment de la jeunesse d'Alexandre le Grand et use de la magie. On y parle griffeux et pégases, des animaux fantastiques. Olympias, la mère d'Alexandre, manie les serpents

On suit principalement la vie au palais de Philippe de Macédoine, le père d'Alexandre. Une vie rythmée par les tournois, les trahisons, les intrigues. Les alliances se nouent et se défont. Chacun des sept personnages principaux suit sa propre quête ou mission.

L'écriture est facile et agréable à suivre, mais je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages (à part vers la fin), ni à l'histoire, car ce n'est que dans le troisième tiers du livre que l'on comprend où l'on va, après quelques longueurs, il faut bien le dire, notamment dans les scènes de bataille.  

En bref, je l'ai lu jusqu'à la fin, mais ne suis pas sûre de lire le T2 quand il sortira.

Ma note 15.5

Les Outrepasseurs - T1 : Les héritiers de Cindy Van Wilder

Editions Gulf Stream - Date de sortie : 6 février 2014 - ISBN 9782354 882242 - 349 pages

Logo prix litteraire Prix Jeunesse - Imaginales 2014

4è de couv'

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

Mon avis

Tout le monde a lu cette trilogie et je ne sais pas ce qui me retenait encore de me lancer. Alors c'est parti !!

Comment dire, quand beaucoup se sont émerveillés devant cette histoire, que moi je n'ai pas été emballée ?? J'en attendais beaucoup vu les critiques lues sur les blogs et entendues sur Youtube, avec quelques bémols de la part de certain(e)s cependant. 

Pour moi, un roman de fantasy se déroule dans un "autre monde", ce qui demande du temps à installer, pour que l'on puisse s'y retrouver. Là, c'est le cas, on suit Peter quand sa mère l'entraîne chez Monseigneur où il découvre les autres héritiers et le bassin aux sirènes. Mais ce que je n'ai pas apprécié, c'est d'être immédiatement plongée au Moyen-Age, avec là encore, un monde et des agissements étranges à assimiler. Trop de nouveautés simultanées pour pouvoir s'immerger dans chacun des univers. Les fés méchants et cruels aussi, dont les faits et gestes sont à l'opposé de ce à quoi nous ont habitués les contes de notre enfance. Bien sûr, j'ai vite compris les correspondances de siècle à siècle, mais j'avais l'impression de ne pas avancer dans l'histoire.

Alors, comme je ne parvenais pas à m'y accrocher, ma lecture a traîné en longueur et, de fait, quand je reprenais je ne savais plus où j'en étais. Déroutant, voilà le qualificatif que j'attribuerais à ce roman. Cependant, comme j'ai déjà acheté le deuxième tome au nom si prometteur "La Reine des Neiges", je vais le lire sans tarder afin de ne pas trop oublier l'univers.

Je tiens néanmoins à souligner la qualité d'écriture de l'auteur, et au travail de documentation historique que l'on imagine important. C'est l'autre raison pour laquelle je poursuivrai la lecture de la série, dont les couvertures agrémentent joliment les étagères de ma nouvelle bibliothèque.

Ma note 14

Fragments d'une Fantasy antique - Collectif dirigé par David K. Nouvel

Editions Mnemos - Date de sortie : 19 août 2012 - ISBN 9782354081492 - 234 pages

4è de couv'

N'avez-vous jamais rêvé de...
Devenir le plus grand architecte du monde?
Trouver des fragments perdus d'un roman à succès ?
Vous venger des Dieux... ou bien devenir leur détective privé attitré ?
Toucher un objet et savoir tout de son histoire ?
Répondre à la célèbre énigme du Sphinx ? 
Mettre un terme à la faim dans le monde ?
Ou aimer un bel Apollon au point de l'avoir dans la peau? 

Neufs auteurs français, guidés par Homère et Virgile, sont partis en expédition dans le royaume d'Hypnos cueillir pour vous ces quelques fragments de rêves, et, telle une Pénélope des temps modernes, les ont tissés pour en faire des histoires, belles et vives, sanglantes et graves, anciennes et modernes. Ils ont, lors de leur périple, parcouru les immenses domaines de Rome et d'Athènes, parlé aux Dieux, mangé à la table de Trimalchion et se sont reposés sur les bords du Vésuve endormi.

De retour sur nos rivages, ils sont maintenant le souffle contemporain des Muses. Écoutez leur chant, lisez leur prose, dégustez-les. Ils sont à vous.

Mon avis 

L'Antiquité, sa mythologie et son environnement un peu enchanteur et cruel, m'a toujours intéressée. L'Iliade et l'Odyssée font partie des oeuvres que j'ai lues et relues. La bibliothèque d'Apollodore est un site que je consulte régulièrement. Aussi, c'est tout naturellement que j'ai acheté une anthologie qui me promettait un petit tour dans ce milieu, guidée par des auteurs de fantasy. 

Alors même si j'ai pris du plaisir à le lire, je n'ai pas tout aimé dans ce recueil. Mes trois préférées sont celles de Fabien Clavel, Sur un fragment perdu du Satyricon, du duo Sylvie Miller-Philippe Ward, Voir Pompéï et mourir et de Nathalie Dau, A couteau. J'y ai vraiment retrouvé la "patte" de la fantasy et c'était le but aussi.  Les autres nouvelles sont bien écrites elles aussi, mais les sujets m'ont moins attirée.

Ma note 15 

Ce livre participe au Challenge Top50 Livresque pour un recueil de nouvelles.

Fedeylins - T1 Les rives du monde de Nadia Coste

Editions Gründ romans - Date de sortie : 10 mars 2011 - ISBN 9782700 02926 - 417 pages

4è de couv'

Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend.
Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.

Mon avis 

J'ai découvert ce livre au Bazar de la Littérature chez la booktubeuse Maureen qui me l'a bien vendu dans sa vidéo. Elle y parlait du tome 2 mais m'a donné envie en parlant du petit peuple.

Alors là, je peux dire que je n'ai pas été déçue par ce monde merveilleux et complexe, avec ses rites qui respectent les saisons, ses règles, sa mythologie.  C'est un univers reposant, frais, tendre et j'ai beaucoup aimé suivre la vie de Cahil : son éclosion, sa jeunesse, son amitié avec Glark qui pourtant est un gorderive, censé être ennemi.

L'écriture est poétique, un rien trop lente, mais on est tellement bien auprès de cette mare que l'on pardonne facilement. Une lecture jeunesse que je recommande. Un peu de douceur dans notre monde violent ! Je pense que je lirai les autres tomes.

Ma note 16

Le dernier brûleur d'étoiles

Editions Nouvelles Plumes - Date de sortie : juillet 2015 - ISBN 9782298102390 - 854 pages

Logo prix litteraire  Prix de l'Imaginaire 2015

Résumé

A la suite d'un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l'orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l'institut juste avant son départ : "Trouve Calypso".

Lorsqu'il est attaqué par une horde d'hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu'il a franchi les portes d'un autre monde. S'il était Celui qu'ils attendaient tous ?

Mon avis 

Ouf, j'en suis enfin venue à bout !

L'histoire commençait bien, avec un scénario pas très original, mais une écriture agréable à lire, assez imagée. Malheureusement, très vite, des longueurs, des personnages pas plus attachants que ça, des péripéties en surabondance avec un côté "too much", ont fait que je me suis lassée et que j'ai trouvé les deux derniers tiers assez laborieux.

Pourtant l'idée des Brûleurs d'étoiles était intéressante et originale elle,  et j'ai bien aimé Calypso et Aerlyn. Une quasi-déception, en somme !

Ma note 14.5

Ce livre participe au Challenge A la conquête des gros pavés.

Paves livres

 

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×