Billets de la-clef-des-mots

    • Travaille dans la grande maison Educ. Nat.
    • Alentours de La Rochelle

Centres d'intérêts : une foule...ce cadre n'y suffira pas !

Citation préférée :

Aime comme tu l'entends !

  • Lectures de Juin 2020

    * LIVRES

    Une lecture doudou, dans les émotions. Rien de très nouveau dans l'histoire où le personnage principal switche sa vie pour revenir à son essentiel, mais beaucoup de douceur, de bienveillance et d'amour partagé. Ca fait du bien...

    Ce sixième tome est dans mon top 3 de la saga, peut-être même sur la 2è marche après La soeur de la Tempête ! Beaucoup d'émotions, de sujets forts et des personnages magnifiques. La plume de l'auteur est toujours aussi addictive. Je recommande !!

    J'ai du mal à dire si j'ai aimé ou pas, tant il y a eu de hauts et de bas.

    `D'un côté, trop de temporalités décalées, des clichés et un zeste d'abracadabrant. De l'autre, je n'ai quand même pas pu lâcher le roman, curieuse de voir comment l'auteur allait se tirer de cet imbroglio et de cette galerie de personnages un peu folle.

    Je vous laisse découvrir !!

  • Lectures de Mai 2020

    * Livres

    Un sujet intéressant MAIS l'auteur s'est mélangé les pieds et intervient autant dans les parties "racontées" que dans les "encarts explicatifs". Très maladroit comme construction !!

    Du coup, de l'agacement, quand il nous explique ce qu'on doit comprendre... et du mal à aller au bout alors qu'il y a moins de 300 pages.

    Assez déçue de ce roman dont j'attendais peut-être trop tellement j'avais aimé ceux précédemment lus de cet auteur. Le mix entre la vieille dame et l'homme en réflexion sur son couple me paraît un peu improbable.

    Je me suis un peu ennuyée. J'apprécie ce style d'écriture cependant, rapide, nerveux, avec de courts chapitres.

    Roman intéressant pour l'uchronie (mais en est-elle vraiment une ?) que l'auteur nous présente, mais j'ai été un peu déçue par la fin...

    Roman un peu décevant. Le récit a pris le pas sur les personnages pas assez fouillés qui ne m'ont pas touchée sauf peut être la jeune Véronique. Quant aux tergiversations d'Hélène et Alexandre, c'est un peu too much. La lecture est facile cependant, car la plume de l'auteur est fluide, ce qui rattrape un peu, mais bien peu d'émotions... 

     

     

     

  • Lectures d'Avril 2020

    * Livres

    Ouais, bon !!!

    Je n'ai pas détesté mais pas été emballée non plus. Le sublime objet-livre et l'époque historique qui est parmi mes préférées, ne font pas tout.

    Le rythme est assez lent et les personnages assez mièvres n'ont pas fait progresser l'histoire assez vite à mon goût. Il n'est pas donné à tous de tenir le lecteur accroché pendant plus de 500 pages.... Quand je pense qu'il y a un tome 2 !! inutile de préciser que je ne le lirai pas.

    Un deuxième tome qui vient boucler la boucle, sans surprise mais cependant bien agréable à lire.

    Les personnages masculins, à part Will, sont un peu relégués dans l'ombre face à la force de caractère et le courage dont fait preuve Clarissa. Elle est portée par un amour inconditionnel des autres au risque de s'oublier elle-même, mais quelle trempe !! Tomber 7 fois, se relever 8...

    Un page-turner qui nous fait passer de l'Inde luxuriante au Nord de l'Angleterre grâce à une plume déliée et agréable à suivre.Un bon moment de lecture.

    Un bon moment de lecture qui nous fait faire un grand bond dans le passé nous menant d'Alexandrie à Rome, dans une époque charnière. J'ai bien apprécié qu'on me raconte la grande Histoire en rendant vivants les personnages auxquels on s'attache bien vite. La plume est fluide et on se laisse porter sur les 500 pages sans se lasser.

  • Lectures de Mars 2020

    * Livres

    Un sentiment mitigé, le livre refermé !
    J'ai beaucoup aimé les pages sur Hélène et son cheminement vers son soi profond, son retour à la lumière. Par contre le parcours de Sébastien m'a paru pénible, moins dense, et surtout "parasité" par de trop longues pages sur son métier, même si ça participe à son chemin également. Avis aux amateurs de réflexion sur le 11 septembre et le journalisme.
    Bref, le dernier tiers m'a presque pesé... et je le regrette, mais tout va bien, l'amour triomphe !!

    L'écriture à rebours donne un peu de sel à cette lecture, car l'histoire est assez banale (même si le thème abordé est douloureux pour ceux qui y font face) et les personnages bien fades, un brin caricaturaux. Une déception après Fidèle au poste lu précédemment de la même auteur.

    Un roman qui m'a "chopée" et ne m'a pas lâchée. La plume de Laurence Peyrin court habilement sur la page, nous entraînant d'Irlande à Paris, aux Etats-Unis. La dernière page tournée, j'ai encore le sourire en pensant aux personnages. Je me disais que je n'aurais pas dû lire l'épilogue, car j'avais aimé la manière qu'avait Hannah de vivre pleinement, et puis j'ai découvert qu'il y a un 2è tome...​

    Abandonné ! Quelle déception !! Pas pu aller au-delà de la page 125 et encore je me suis trouvée bien patiente... c'est longuet, ça n'avance pas... Humour ? pas tordue de rire, ni même souri...

    Ce roman se laisse lire facilement et j'ai beaucoup aimé l'ambiance années 30, même si je commence à me lasser un peu de cette "technique" très (trop ?) utilisée de l'objet découvert aujourd'hui et qui se rapporte au passé. Je me suis un instant demandé si la seule histoire de Charlotte ne se serait pas suffi à elle-même, sans autres artifices... La plume est agréable et l'histoire documentée.

  • Lecture de Février 2020

    * Livres

    Pas pu aller au-delà de la page 161, jeté l'éponge. Bien écrit mais trop linéaire... Je me suis ennuyée.... 

    Une histoire noire menée de manière linéaire, chronologique et finement construite psychologiquement parlant. L'alternance des modes entre récit, fiction, lettres...rythme ce roman touchant par l'exposition des blessures intimes des personnages. Je recommande ! 

    Pas vraiment aimé ce roman, pas entrée dans l'histoire...

    Pour moi, pas le meilleur Bussi ! Ou peut être que je commence à me lasser de son style... Le fait aussi qu'il y ait beaucoup de personnages : du coup ils sont moins fouillés et assez peu attachants. Un bon point toutefois pour le choix géographique, on y apprend des choses sur l'histoire et les coutumes.

  • Lectures de Janvier 2020

    *Livres

    Mon écrivain chouchou a encore réussi un tour de force : cette fois, m'embarquer à l'époque de la Révolution française, période que je ne prisais pas jusque-là, mais qu'il nous fait vivre comme si on y était. Et que l'on comprend tellement mieux avec Gabriel Joly qu'en cours d'histoire quand on a 14 ans !!
    C'est documenté, la plume est belle et soignée, on vibre avec les personnages. De fait, j'attends la suite avec impatience...

    Qu'est-ce que j'ai aimé cheminer avec l'adorable Enzo ! Plein de réflexions de bon sens et d'humilité. Par contre, j'ai trouvé la fin trop cliché, bâclée à mon avis.

    Mais dans l'ensemble, je recommande.

    Un bon petit livre pour découvrir ce concept japonais, cette expérience personnelle, qui aide à identifier le sens de sa propre existence au terme d'une exploration de "ce que j'aime, ce pour quoi je suis doué, ce pour quoi je pourrais être payé, ce dont le monde a besoin".

    Une bonne façon de prendre du temps pour soi, pour se recentrer et s'observer.

    Petite déambulation dans Paris qui a donné lieu à des fragments sur des situations vécues, ou imaginées. Agréable.

    Un bon moment de lecture, envoûtant et déroutant, même si parfois c'est un peu prévisible. Le personnage de Diane est intéressant, celui de Soann un peu caricatural. La plume est facile à lire. Je recommande.

    J'ai bien aimé l'histoire de ce personnage de Violet/Eliza, et tout ce qu'on apprend sur le Chicago de cette époque. C'est le 3e roman de l'auteur que je lis et j'apprécie sa plume qui court aisément. Je recommande.