Les maisons de Fanny Britt

Editions du Cheval d'août - Date de sortie : 16 novembre 2015 - ISBN 9782924 491119 - 222 pages 

4è de couv'

Tessa, chanteuse classique convertie en courtière immobilière, vend des maisons et ne va pas bien. Elle élève trois fils qu’elle adore avec un homme qui la chérit. Dans trois jours, elle a rendez-vous avec Francis, un ancien amour qui n’a jamais guéri.
Entre-temps, il y aura des visites de propriétés, des cabines d’essayage, des cours de natation, des ponts en bâtons de popsicle à livrer à l’expo-sciences de l’école, des étreintes dans la nuit, des deuils, des rappels de l’enfance, des fantômes, et la peur de vieillir dans l’amertume. Cesse-t-on un jour de désirer ce qu’on a désiré à vingt ans ?

Mon avis

Un moment particulier dans la vie de Tessa quand elle est chargée de la vente de la maison de l'homme qu'elle a aimé et jamais oublié, malgré la famille qu'elle a fondée avec son mari et ses trois fils.

Tessa se remémore  leur histoire, puis examine le chemin qu'elle a parcouru après qu'il l'ait quittée. Quels effets vont avoir ces retrouvailles sur leurs vies ?

Le thème annoncé des maisons est survolé et ne justifie pas le titre à mon avis. Une histoire que j'ai lu sans passion, mais sans déplaisir non plus. Roman québécois acheté à Montréal (coup de coeur de la chaîne Renaud-Bray) qui ne me laissera pas un souvenir durable, je présume.

Ma note 14.5

 

auteur québécoise couple drames transformation

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×