Le roman du parfum de Pascal Marmet

Couverture Le Roman du parfum

Editions du Rocher - Collection Vladimir Fédorovski - 2012 - 245 pages

Résumé

À six mille pieds au-dessus des nuages, entre Paris et Los Angeles, l'acteur Tony Curtis souffle ses derniers printemps tandis qu'une jeune inconnue au « nez absolu » amorce une carrière dans le parfum. Une discussion s'engage, leur amitié s'ébauche. Tony Curtis devient l'atomiseur qui répand les senteurs et se mue en joyeux répétiteur du cours d'histoire que Sabrina doit apprendre sur le bout du nez.

De l'Égypte antique aux créateurs parfumeurs du XXIe siècle, vous saurez tout sur le parfum : ses écoles, ses nez, ses secrets de fabrication, ses mensonges, son marketing, son immense pouvoir sur nos sociétés, et sa poésie.

Mais tout commence sous l'auvent d'un libraire de Grasse. L'auteur rencontre une jeune femme au nez peu ordinaire. Sous une pluie battante, elle lui confie son histoire.

Un roman à la frontière du reportage, un livre document capiteux et captivant, instructif et troublant.

Pourquoi - Comment ce livre ?

Le parfum est un sujet qui me passionne, je ne sais trop pourquoi ! Je suis très sensible aux odeurs et sais reconnaître qui porte quoi. J'ai visité avec plaisir les parfumeries de Grasse, ai en ma possession un livre-bijou Le temps du parfum chez Minerva Editions que je feuillette régulièrement avec toujours le même plaisir, ai un temps fait collection des petits flacons (c'était au temps béni où les parfumeurs ne faisaient pas d'économies et offraient des flacons miniatures). 

Mon avis 

Un livre que j'ai beaucoup aimé, surtout la grande partie sur le parfum. Celle avec Tony Curtis ne m' a paru  qu'un prétexte à faire "réciter" par Sabrina, ce qu'elle sait de l'histoire du parfum, extrait de la grande encyclopédie qu'elle travaille en vue de son admission à l'ISIPCA, prétexte aussi à faire découvrir au lecteur une facette inconnue de l'acteur.

Mon impression est que c'est cousu de fil blanc, même si cela relate une réelle rencontre entre ces deux êtres. Peut-être cela vient-il de la façon dont s'est raconté : y avait-il besoin de ce "double cursus" ? ou bien la rencontre avec l'acteur aurait-elle pu être traitée sous la forme anecdotique ? , je ne sais.... 

En tout cas, j'ai appris beaucoup de choses sur les nez. J'ai aimé l'idée du club des poètes parfumeurs, la visite du Musée International du Parfum, les énumérations de composants des parfums avec le cortège d'images des plantes dans leur milieu naturel qu'elles m'évoquaient.

A découvrir absolument, comme d'ailleurs beaucoup de livres de cette collection "Le roman de...." !

Citation

*Lire fut ma câlinothérapie, mon espace de soin, la cathédrale  où j'édifiais mon être, le palais de mots qui tapissait mon mur intérieur.

cinéma histoire du parfum

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×