La voie des âmes de Laurent Scalese

Couverture La voie des âmes

Editions Belfond - Date de sortie : 19 mars 2015 - ISBN 978-2714459701 - 617 pages

Résumé

Richard Neville est un flic français comme il en existe peu. En touchant la main d'une victime il parvient à reconstituer les derniers instants de la vie de celle-ci, et à identifier son assassin – ce qui lui vaut d'être régulièrement sollicité par les polices du monde entier. Cette fois à NY il est parti en mission accompagné de sa femme Clara... assassinée en pleine journée à Central Park. Lui, le super flic, n'a pas pu protéger l'amour de sa vie, la mère des ses enfants... Mais dès le soir du meurtre d'étranges incidents surviennent : Richard pense d'abord que Clara cherche à communiquer avec lui de l'au-delà. Jusqu'à ce qu'une femme étrange le visite pour lui proposer un marché incroyable : revenir quelques instants avant le meurtre de sa femme pour qu'il essaie de la sauver, en échange de son obéissance aveugle...

Pourquoi - comment ce livre ?

Pour la 4è de couverture que j'ai découvert sur la page FB de l'auteur.

Les premières pages en 3 minutes  

Mon avis 

Le roman est composé de cinq parties. Découpé comme un scénario, il est très "visuel" et serait facilement adaptable au grand écran, ce que ne manquera peut-être pas de faire l'auteur qui, par ailleurs, est scénariste pour la télé. 

On suit donc en parallèle l'enquête sur un tueur en série à New York - pour laquelle Richard Neville a été requis, en raison de son don qui lui permet de voir les dernières minutes de la vie des gens, seulement en les touchant - , celle sur la mort de Clara, la femme de Richard, et aussi l'histoire d'amitié avec Mike Rosener, l'inspecteur américain, qui a quelques soucis dans son couple.

Il y a de l'action, la lutte entre le Bien et le Mal ce n'est pas rien ! On voyage, voire même on se téléporte, de New York au bush australien, en passant par la Normandie et l'île d'Arran en Ecosse. Les personnages sont bien campés dans leur environnement, avec leurs contradictions et leurs désirs, mais je ne me suis pas vraiment attachée à eux, sauf peut-être à Mike. L'introduction du paranormal pour nouer l'intrigue m'a un peu surprise. J'ai trouvé que Mike intégrait bien vite cette évidence, lui pourtant cartésien pur jus, tout comme Richard acceptait assez facilement le pacte avec Nancy, "sacrifiant" ainsi sa femme tant aimée. De beaux moments d'amitié entre les deux flics. 

Quant à l'écriture, elle est fluide, même s'il y a des descriptions un peu longuettes et quelques images parfois inutiles (ne pas oublier : "Show don't tell !"). Ca se lit vite, malgré les plus de 600 pages, car l'intrigue nous entraîne. Un plus pour la pirouette finale.

Bref, pour moi ce fut un bon moment de lecture.

Ma note : 16

Citations 

*L'enveloppe charnelle n'est que la promesse du bonheur. L'âme en est la certitude. Les gens appellent ça la "beauté intérieure".

*Sous la lumière indécise du ciel, le paysage touchait au sublime. Tour à tour, le soleil embrasait les vallées, les nuages projetaient des ombres mouvantes sur le flanc des montagnes, la pluie faisait scintiller les falaises, comme si elle étaient incrustées de diamants. (...) Elle adorait l'Ecosse. (...) Ce pays ne ressemblait à aucun autre. Il incitait au silence et au respect. Pour peu que l'on soit réceptif, il apaisait et ouvrait les portes de la méditation.

*Les rêves qui ne se réalisent pas,  à la longue, ça tue. On se doit de réaliser les nôtres. En tout cas, on doit essayer.

-Vous pensez qu'on peut rattraper le temps perdu ? -Non, répliqua-t-telle sans hésiter. Le côté positif du temps perdu, c'est qu'il rend précieux le temps qui reste. A nous de savoir en profiter.

Bonus : interview de l'auteur

fantastique thriller auteur français

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×