La lettre oubliée de Nina George

Couverture La Lettre oubliée

Editions Charleston - Date de sortie : 3 juin 2014 - ISBN 978-2368120255 - 397 pages - Traduction d'Amélie de Maupéou

Résumé

Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l’âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour vivre mieux. Il sait soigner tout le monde – à l’exception de lui-même.
Cela fait vingt-et-un an, déjà, que Manon, la belle Provençale, s’est éclipsée pendant qu’il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu’il n’a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu’arrive l’été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s’échapper de la rue Montagnard pour s’engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein cœur de la Provence, avant de revenir à la vie.
Une histoire pleine de chaleur, de réflexion et de drôlerie, racontée avec beaucoup de finesse, qui va tout droit au cœur du lecteur.

Pourquoi - comment ce livre ?

Pour le bandeau rouge et parce que tout ce que j'ai lu jusqu'à présent de cette maison d'édition m'a plu.

Mon avis 

En ouvrant ce roman, on part à l'aventure de l'amitié, de la renaissance, de l'espoir.

Notre pauvre Jean Perdu, qui porte si bien son nom, a vécu plus de vingt ans, emmuré dans son amertume, éperdu après le départ sans explication de Manon, dont il était l'amant. Manon, mariée à Luc dans le Sud de la France, lui avait laissé une lettre qu'il n'a pas lue.

Pour de mauvaises raisons, il s'est interdit de vivre pendant toutes ces années, interdit aussi d'éprouver des émotions, de faire confiance à nouveau. Quand sa nouvelle voisine Catherine découvre la lettre et qu'il en prend connaissance, Jean, qui jusque-là prescrivait à ses clients, dans sa pharmacie littéraire,  le livre convenant à leur état, largue les amarres de sa péniche Lulu, et navigue en direction du Sud. Il lui faut mettre un point final à cette histoire qui l'a rongé si longtemps. Peut-être après, pourra-t-il envisager d'écrire une nouvelle page de son avenir. 

Après des débuts un peu longuets, ou lents plutôt, on suit Jean dans ce que Sammy appelle "le temps blessé". Au fil de l'eau, il va rencontrer plusieurs personnes qui embarqueront avec lui. Il guérira finalement face à la Méditerranée, en écoutant les cigales.

L'auteur nous livre une galerie de personnages attachants, émouvants, secrets, parfois "petits oiseaux blessés" qui trouveront dans le compagnonnage avec Jean les forces pour avancer dans la vie. On trouve de très beaux passages sur les émotions. 

C'est un livre plein de tendresse,  de délicatesse, autour d'un amour partagé des livres, unbel éloge de l'amitié. Il m'a ravie  et je souhaite le partager avec vous !

 Citations

* Papa dit que la Provence a taillé ses hommes dans les arbres, les falaises multicolores et les sources vives, et qu'elle les a baptisés Français. Ils sont ligneux et flexibles, pétrifiés et forts, ils s'expriment depuis les profondeurs de leurs différentes couches de sédiments et s'enflamment aussi vite qu'une brindille au contact du feu.

* Tout le monde dispose d'une alcôve intérieure, un recoin où se cachent ses démons. Ce n'est qu'à condition de l'ouvrir et de les affronter que l'homme devient libre.

romance renaissance amitié auteur français amour des livres

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×