La phrase qui me parle #1

plume-et-encrier-via-i-voix-net.jpg

 

L'été est la saison de l'immobilité. (in Quelque chose en lui de Bartleby de Philippe Delerm)

 

Pour moi, c'est ô combien vrai ! Plus besoin de se dépêcher, de vivre à cent à l'heure, de croiser 400 personnes, comme pendant l'année scolaire. Pas d'obligations. Les journées s'écoulent paisiblement, sans trop de programme. Ce que je préfère, en dehors des moments où nous voyageons, ce sont les journées passées à la maison, sans avoir à bouger. Je profite de notre maison et de notre beau jardin, allant tranquillement d'une activité à une autre, privilégiant rêvasserie, réflexion, complicité avec mon chéri... Ralentir le rythme, se poser, ne plus être dans le faire, mais dans l'être, prendre le temps de vivre, de regarder autour de soi, les oiseaux, les fleurs, les nuages...

 

2011-05-18-15-24-40.jpg

été phrase

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×