suspense

  • Le cas Noah Zimmerman - Sharon Guskin

    Editions Calmann-Lévy - Date de sortie : 11 mai 2016 - ISBN 9782702 158869 - 377 pages - Traduction de Pascal Loubet

    4è de couv'

    Janie est une célibataire endurcie, alors rien de surprenant à ce qu’elle décide de garder le bébé conçu avec un parfait inconnu sur une plage en vacances. Mais quatre ans plus tard, élever seule le petit Noah ne s’avère pas être une mince affaire : cauchemars à répétition et troublantes références à des scènes de violence perturbent terriblement le garçonnet. Quand Janie le couche le soir, il réclame sa vraie maman et demande à rentrer chez lui… Aucun médecin n’est capable de diagnostiquer ce mal, alors quand Janie découvre l’existence d’un certain Dr Anderson, psychiatre ayant fait de nombreuses recherches sur la réincarnation, elle tente sa chance auprès de lui. Elle ignore cependant qu’Anderson est atteint d’aphasie (un trouble du langage assez rare) et qu’il est sur la sellette. Pour le docteur, le cas Noah Zimmerman pourrait renverser la tendance et lui permettre de briller enfin aux yeux de tous. Encore faut-il découvrir si Noah est véritablement habité par l’esprit d’un autre…

    Mon avis

    Ce roman fait partie de ceux dont je ne sais dire si j'ai aimé ou non.

    L'histoire en elle-même est intéressante et fait tomber dans des réflexions vertigineuses sur la réincarnation, la transmigration des âmes... et malgré cela, j'avais l'impression de ne pas avancer dans ma lecture ! Incompréhensible, non ? 

    On suit donc l'enquête d'Anderson qui souhaite achever son livre sur les cas d'enfants se souvenant de leurs vies antérieures, par celui d'un enfant américain. En parallèle, on découvre Noah et sa difficulté à vivre l'instant présent car parasité sans cesse par sa vie d'avant. Et enfin, on accompagne Denise dans le difficile deuil de Tommy.

    Bien sûr, tout cela va se tricoter ensemble, mais sur un rythme trop lent (?), trop hâché (?), je ne sais dire, seulement avouer que j'avais hâte d'arriver à la fin... malgré mon intérêt pour le sujet qui est ici bien documenté.

    A vous de vous faire votre opinion !!

    Ma note 14.5

    L'auteur  

  • La fille de Brooklyn de Guillaume Musso

    XO Editions - Date de sortie : 24 mars 2016 - ISBN 9782845 638082 - 470 pages

    4è de couv'

    Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. 
    L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? » 
    Vous auriez répondu quoi, vous ? 
    Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. 
    Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo. 
    – C’est moi qui ai fait ça. 
    Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. 
    Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. 
    Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. 
    Et depuis, je la cherche.

    Mon avis 

    Pour ma part, un nouveau cru Musso est toujours attendu avec impatience, et cette année j'avoue être encore plus séduite. Assurément, à mes yeux, c'est un des meilleurs.

    L'histoire d'abord, qui met en scène un écrivain, partant à la recherche de sa future femme, disparue suite à une grosse dispute. Et l'imbroglio, en trois actes comme il se doit, va se mettre en place, de fil en aiguille, de Charybde en Scylla, on se dit à chaque fois que ça ne peut pas aller plus mal. Mais si, croyez-moi, jusqu'au twist inouï qui m'a choppée par surprise dans les trente dernières pages. 

    Les personnages ensuite, sont très convaincants : Raphaël craquant en papa solo, qui est le narrateur pour certaines parties, accompagné dans sa recherche par son voisin Marc, ancien flic. Et puis la disparue dont le parcours s'affiche au fur et à mesure, tel un puzzle, à travers tous les personnages qui gravitent autour, et dont certains d'ailleurs écriront leur propre chapitre comme Florence et Tad. On court de Paris à Nancy, puis à New York, en un vrai tourbillon, étant donné que l'enquête court sur moins d'une semaine.

    Le contexte encore, avec l'évocation des élections présidentielles américaines de 2016 et mille et une choses dans l'air du temps qui donnent encore plus de réalité au roman et l'ancre dans notre temps : le wasi-basi, le chou kale...

    L'écriture enfin, qui coule, fluide, rapide, addictive, comme j'aime.  Avec comme corollaire, de dévorer le roman en quelques heures et de se dire qu'il faut attendre un an pour la nouvelle livraison... 

    Vous l'aurez compris, une très belle réussite et un vrai coup de coeur pour moi qui le sera pour vous aussi, j'espère.

    Ma note 19      coup-de-coeur-1.jpg

    Citations

    *La fiction était une échappatoire. Le billet d'avion le moins cher pour fuir la morosité du quotidien.

    *J'avais rarement mieux à faire que de m'asseoir devant mon écran pour prendre des nouvelles de mes personnages.

    *Pendant longtemps, j'avais détesté les appareils photos, ces cruelles machines à créer de la nostalgie.

  • Le secret du mari de Liane Moriarty

    Editions Albin Michel - Date de sortie : 1er avril 2015 - ISBN 9782263317070 - 400 pages - traduction de Béatrice Taupeau

    C'est la 4è de couverture plus que le bandeau qui m'a donné envie de lire ce roman. 

    Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête... John-Paul y confesse une faute terrible dont la révélation pourrait détruire non seulement leur famille, mais la vie de quelques autres.

    À la fois folle de colère et dévastée par ce qu’elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu’elle aime souffriront.

    Mon avis 

    On suit essentiellement trois vies dans ce roman qui se passe en Australie pendant la semaine pascale : les vies de Tess, de Rachel, de Cécilia. Trois vies qui vont se croiser autour d'un secret, que nous partagerons au milieu du roman à peu près, mais qui est loin d'être le seul... Le thème du secret est présent tout du long.

    On s'attache assez rapidement aux personnages malgré une mise en place un peu lente. Ensuite, on ne peut plus lâcher le livre qui enchaîne les rebondissements et les révélations. Ca se lit facilement, l'écriture est fluide. C'est donc une bonne lecture !!

    Ma note 16

    Ce roman participe au Challenge Livresque - Top 50 pour * un livre contenant un triangle amoureux

  • Fidèle au poste d'Amélie Antoine

    Editions CreateSpace Independent Publishing Platform - Date de sortie : 6 mars 2015 - ISBN 978-1508774594 - 310 pages

    Résumé

    Mai 2013, Saint-Malo. 
    Chloé et Gabriel forment un couple uni. Mais tout bascule lorsque Chloé disparaît brutalement. Gabriel tente alors de continuer à vivre, et il fait la rencontre d’Emma, une photographe venue s'installer dans la ville. Un roman à trois voix qui ne vous emmène jamais là où vous l’attendez...

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Auto-éditée, l'auteur m'a contactée par mail pour m'en proposer la lecture contre un billet sur ce blog, ce que j'ai accepté bien volontiers.

    Les premières pages en 3 minutes 

    Mon avis 

    Un court roman au rythme vif, dont on se demande, dans les premières pages, ce qu'il veut nous raconter. Eh bien, je vous le dis tout de suite : ce ne sera pas du tout ce que vous croyez !!

    Une intrigue bien maîtrisée, un bon équilibre entre dialogues et récit, de nombreux thèmes abordés : le couple et ses compromis, le deuil et les groupes de parole pour endeuillés, la difficulté à vivre ses passions au regard de la vie ordinaire, les choix à faire... 

    Pas possible d'en dire trop sans spoiler, mais je vous recommande ce roman et vous assure que vous passerez un très bon moment de lecture.

    Ma note : 15.5

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Central Park de Guillaume Musso

    XO Editions - 28 mars 2014 - ISBN 978-2845636767 - 400 pages

    Résumé

    Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
    … pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

     
    New York, huit heures du matin.
    Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.
     
    Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
     
    Impossible ? Et pourtant...

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Hospitalisée, j'avais besoin d'une lecture légère et facile. Lu en 7h30 m'a dit ma tablette... c'est vous dire que je n'ai pas pu la lâcher Clin d'œil

    Mon avis 

    Encore une belle surprise, même si mon roman préféré reste Demain !

    Là encore, une histoire dont on peut penser qu'elle est tordue, alors qu'elle est diablement bien ficelée, du rythme comme j'aime avec du suspense, des personnages que j'ai l'impression de connaître tant ils sont bien dans leur temps. Et puis Boston où on se ballade comme si on avait soi-même habité dans la ville, où les quartiers, l'université sont décrits avec force détails, ce qui les rend très réalistes pour le lecteur.

    Encore une belle réussite qui va rendre difficile l'attente de la prochaine "livraison" ! Sourire

    PS : vu il y a quelques jours, dans une salle d'attente une dame en train de le lire ; on la sentait immergée dans l'histoire, seule dans sa bulle, à se demander si elle aurait évacué en cas d'incendie !!

  • Si tu existes ailleurs de Thierry COHEN

    si-tu-existes-ailleurs-1.jpgEditions J'ai Lu - 2012 - 378 pages

    Résumé

    Une seule femme a compté pour lui.

    Un seul drame l'a anéanti.

    Une simple phrase bouleverse sa vie : une prédiction étrange, faite par une enfant, qui lui révèle comment et avec qui il va mourir. Noam s'engage alors dans une quête effrénée pour trouver les réponses aux questions qui le hantent. Une aventure qui le conduira, aux limites de la raison, là où la vie peut prendre fin... et où l'amour peut renaître.

    Mon avis

    J'avais déjà lu "J'aurais préféré vivre" du même auteur et j'avais aimé. 

    Pour celui-ci, j'ai eu un peu plus de mal, car j'ai trouvé les ficelles  un peu grosses et je ne suis pas entrée dans l'histoire avec autant d'enthousiasme. Certes, certains personnages comme Samy ou Elisa sont attachants, mais moins que le héros... Le côté mystique de la quête ne m'a pas emballé non plus.

    C'est à la fois trop rapide, et en même temps, qu'aurait pu davantage développer l'auteur ?? la description des villes ? les gens rencontrés ? je ne sais... A la fin je me suis dit : Et ? et quoi ? ils vécurent heureux et eurent beaucoup de petits Beaumont ? Tout ça pour ça !!!  Alors je me suis plu à donner une vraie fin à l'histoire  ( par exemple, le nouveau boulot de Noam serait de travailler avec les enfants comme Sarah ?) comme si quelque chose était inachevé... Ca ne m'arrive pas souvent ! Je sais aussi qu'on dit que l'auteur doit laisser au lecteur une part d'imagination. 

    Bref, pas emballée par cette lecture !! En pleurs

×