secrets

  • Les sept soeurs - T1 : Maïa de Lucinda Riley

    Editions Points - Date de sortie : 6 mai 2016 - ISBN 9782757 855171- 614 pages - traduction de Fabienne Duvigneau

    4è de couv'

    Elles sont sept. Sept soeurs nommées d'après la constellation des Pléïades, adoptées par un milliardaire aux quatre coins du monde. A la mort de ce père énigmatique, chacune reçoit un indice pour percer le secret de ses origines. 

    Maïa l'ainée, la beauté raisonnable, a peur de la vérité. Ses découvertes la conduisent par-delà les mers, sur les collines de Rio de Janeiro où se sont brisés bien des destins.

    Mon avis

    A la suite de Maïa qui souhaite découvrir ses origines, ainsi que le feront ses soeurs dans les autres tomes, nous nous embarquons pour Rio de Janeiro. Très vite, l'auteur nous renvoie dans les années 20-30 au Brésil et à Paris. Pour suivre l'histoire d'Izabella, l'arrière-grand-mère de Maïa. S'installe alors une écriture croisée entre passé et présent

    J'ai beaucoup aimé le temps passé aux côtés de Bel et Laurent, à une époque fourmillante de créativité et où la condition féminine tentait de sortir de sa gangue de soumission aux hommes. On suit la création du Christ du Corcovado, réalisé par un français -cocorico :-) J'ai aimé aussi l'évolution du personnage de Maïa vers plus d'ouverture aux autres, plus de confiance en elle-même et que Floriano soit écrivain !!

    Quelques bémols : * avec l'argent qui coule à flot tout est évidemment simple pour les soeurs - * avoir à attendre des années pour terminer la série qui est en cours d'écriture : 2è tome sorti (La soeur des tempêtes que j'ai dans ma PAL), 3è tome qui sort en Angleterre en novembre 2016 et repérages juste terminés pour le tome 4, ainsi que l'indique l'auteur sur son site ... De plus, la saga va être adaptée en série télévisée, ce qui risque de retarder l'écriture des prochains volumes :-(

    Une plume très facile à lire, addictive, le dépaysement qui donne envie de prendre sa valise et de partir tout de suite... et le fait qu'on s'instruise sur de nouveaux sujets, font de ce roman, que je vous recommande, un très bon moment de lecture.

    Ma note 17

      L'auteur

  • Jumelles de Saskia Sarginson

    Editions Marabooks Poche - Date de sortie : 28 mai 2014 - ISBN 9782501 094580 - 410 pages

    4è de couv' 

    Isolte et Viola sont jumelles. Inséparables dans leur enfance, elles sont aujourd’hui des adultes très différentes : Isolte est rédactrice dans un magazine de mode et partage la vie d’un photographe en vue; Viola, détruite par l’anorexie, se consume peu à peu sur un lit d’hôpital. Les deux sœurs se parlent à peine. Pourquoi leurs chemins ont-ils pris des directions si différentes ? Quelle tragédie les a séparées ? Alors qu’elles tentent de démêler les fils du souvenir d’un été enfoui dans leur mémoire, les terribles secrets de leur passé remontent à la surface, menaçant de bouleverser leurs vies à jamais.

    Mon avis

    Je suis depuis toujours fascinée par la gémellité, si bien que le titre m'a accrochée immédiatement. Les critiques ne sont pas fameuses, mais tant pis je me lance.

    Dans ce roman, ce sont tour à tour les points de vue de Viola et Isolte qui nous font découvrir leur histoire, présente mais aussi passée avec de nombreux flashbacks. Tout nous ramène à quelque chose qui s'est passé il y a longtemps (nous le découvrirons dans les 100 dernières pages du livre) et à la réaction bien différente de chacune des jumelles.

    Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages (sauf à Viola et John peut-être, dont on pouvait sentir la souffrance silencieuse). Et malgré une écriture plutôt facile à lire et de belles descriptions de la mer et de la forêt dans le Suffolk., il m'a manqué un je-ne-sais-quoi pour que cette histoire me transporte. Peut-être l'ambiance est-elle trop lourde, peut-être la narration est-elle trop hâchée ; on comprend bien que l'auteur ne veut pas dévoiler l'évènement trop tôt, mais on a souvent l'impression de tourner autour du pot... même si le rythme s'accélère un peu vers la fin. Enfin, la révélation n'est pas à la hauteur de l'attente,  

    Quant au thème de la gémellité, il n'est pas traité en tant que tel. L'histoire n'aurait été pas été foncièrement différente si les filles avaient été "simplement" soeurs.

    Bref, une lecture sans déplaisir mais sans addiction non plus.

    Ma note  15

     

  • Inavouable héritage de Barbara Wood

    Couverture Inavouable héritage

    Editions Presses de la Cité - Date de sortie : 19 juin 2014 - ISBN 978-2258112643 - 317 pages - Traduction d'Alexandra Forterre

    Résumé

    Quoique née en Angleterre, Andrea a toujours vécu en Californie. Alors qu'elle vient de rompre avec son petit ami, elle apprend que son grand-père maternel, Robert, est mourant. Elle décide de se rendre au chevet de cet homme dont elle ignore tout. Dès son arrivée, elle éprouve des sensations bizarres, pense voir des gens quand il n'y a en réalité personne. Sa grand-mère met cela sur le compte de la fatigue due au décalage horaire, mais Andrea n'en croit rien. Bientôt, elle assiste à des scènes étranges, comme si le passé se rejouait sous ses yeux. Elle comprend qu'il s'agit de ses arrière-grands-parents et démêle peu à peu l'entrelacs de mensonges et de faux-semblants sur lequel s'est construite la légende familiale. Robert a toujours pensé qu'il était issu d'un viol, mais la vérité, comme Andrea va le découvrir, est tout autre.

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Parce que j'aime ce qu'écrit Barbara Wood.

    Les premières pages en 3 minutes   

    Mon avis

    Pour une fois, je suis un peu déçue par un roman de Barbara Wood. Habituée à des intrigues complexes, bien ficelées, avec du rythme, j'ai trouvé que celle-ci était somme toute assez banale.

    D'accord, Andrea vient pour faire connaissance avec la partie anglaise de sa famille, et va découvrir qu'elle peut s'y attacher, elle qui jusque-là éprouve peu d'affection pour autrui. D'accord, elle va traverser des fenêtres temporelles pour comprendre le passé de cette famille, mais tout cela est amené de manière bien trop répétitive et je n'ai pas ressenti la frayeur qu'elle dit éprouver quand elle "traverse". Et puis, elle commente ce qui lui arrive comme si le lecteur était niais et ne pouvait pas comprendre par lui-même. 

    J'ai presque failli m'ennuyer.... 

  • Jouez Hautbois, Résonnez Musettes

    Oh oui, jouez hautbois, résonnez musettes !!

    Il m'a été livré 

    "Le Monde de Downtown Abbey"

    écrit par Jessica FELLOWES, 

    par le Julian du même nom préfacé !

    Je l'ai rêvé, je l'attendais, 

    il est là, magnifique, truffé d'anecdotes du tournage,

    d'archives, documents, photos, 

    pour me reparler des saisons 1 et 2 

    de ce feuilleton tant apprécié.

    Je sens que je vais le déguster,

    lovée sur le canapé,

    à la main une tasse de thé.

    De belles heures en perspective, 

    dont je ne manquerai pas de partager !

  • Erenn - T1 L'éveil d'Emily Musso

    erenn.jpg

    Résumé 

    Désenchantée et peu confiante en l'être humain, Charline se réfugie dans les livres et la musique. Échapper à une existence sans saveur, tel est le but à atteindre.
    Quand elle rencontre Adrian, machiavélique, énigmatique et séduisant, c'est tout son univers qui bascule. Qui est-il ?
    Osera-t-elle braver ses principes pour percer les mystères qui l'entourent ?
    C'est en Irlande, qu'elle le rejoindra.L'Île d'Émeraude, terre de légendes et de magie...

    Mon avis

    Dès qu'il est question d'Irlande, je dresse l'oreille. Avide de tout ce qui touche à la tradition celtique que ce soit la musique, les gens, les légendes, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman dont les Editions Rebelle avaient parlé sur un certain réseau social. 
    Charline nous raconte son histoire, depuis son départ de l'Isère après un évènement plutôt traumatisant jusqu'à sa découverte de l'Irlande, en passant par son installation à Paris.
    Jeune fille fragilisée par l'agression qu'elle a subie, elle se réfugie dans un univers gothique, morbide, rock et métal. Pas vraiment de vie sociale, mais une vraie amie Sélène. Elle fait des rêves où elle entend parler en gaélique. Sa rencontre avec Adrian, attirant, mystérieux mais aussi déroutant, va la conduire en Irlande où il vit.
    De nombreuses péripéties vont alors jalonner sa découverte de l'Ile d'Emeraude, inconnue d'elle auparavant, mais où elle se sent étrangement bien, tandis qu'elle tente de saisir qui est réellement le troublant Adrian qui souffle le froid et le chaud sur leur relation. Un parcours initiatique qui la conduira à de surprenantes découvertes, y compris sur sa propre famille.
    C'est bien écrit, ça se lit vite, on a l'impression de voir les paysages en même temps que Charline et j'ai tourné les pages, impatiente d'en savoir plus sur le coquillage de lumière, sur Adrian et son inquiétante famille, sur Charline elle-même dont on sent bien qu'elle n'est pas là par hasard. Les personnages ne sont pas très attachants (notamment la soumission de Charline devant Adrian m'a un peu agacée !!) mais l'histoire nous emporte.
    J'ai donc passé un bon moment de lecture et envisage de lire le prochain tome.