romance

  • La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes

    Couverture La dernière lettre de son amant

    Editions Milady - Date de sortie : 20 mars 2014 - ISBN 978-2811211837 - 498 pages - Traduction d'Alix Paupy

    Résumé 

    Deux époques, deux destins de femmes.
    Jennifer vit dans une cage dorée sur la Riviera pendant les années 1960. Depuis son accident de voiture, elle a perdu la mémoire... jusqu'au jour où cette femme mariée redécouvre les lettres de son amant.
    Quarante ans plus tard, Ellie retrouve cette correspondance amoureuse. Au fil de son enquête, la jeune femme va reconsidérer sa conception de l'amour et surtout son histoire avec un homme marié. La dernière lettre changera leur vie à jamais.

    Les premières pages en 3 minutes  

    Mon avis 

    Nous suivons donc l'histoire de deux femmes Jennifer et Ellie, à deux époques différentes (les années 60 avec sa boîte postale et les années 2000 avec ses textos). Et tout particulièrement leur histoire d'amour, au travers de lettres, que l'une a reçues et l'autre a découvertes. 

    J'avoue avoir préféré l'histoire de Jennifer, cette femme partagée entre loyauté à son milieu social et amour déchirant pour le journaliste Anthony. Les occasions ratées m'ont fait mal pour eux, car ces deux personnages sont éminemment sympathiques.

    Pas tout à fait le même engouement pour Ellie que j'ai trouvé parfois agaçante de s'accrocher à son écrivain, visiblement peu enclin à changer de vie pour elle, sans percevoir en Rory l'homme aimant qu'il peut être.

    C'est toute la force de l'auteur de nous faire ressentir si fort de l'attachement pour l'un ou l'autre des personnages ! Le style est vif, très agréable à lire et l'intrigue très bien ficelée.

    Voilà un livre comme je les aime, qui nous emporte et nous fait tout oublier autour de nous !

    Ma note : 18

    Ce livre participe pour 75 kms + 10 au Challenge 

    Mille bornes Livresque

  • J'ai laissé mon coeur dans les brumes d'Edimbourg de Carolina Lozano

    Couverture J'ai laissé mon coeur dans les brumes d'Edimbourg

    Editions Bayard Jeunesse - Collection Sublime Idylle - Date de sortie : 30 janvier 2014 - ISBN 978-2747045674 - 309 pages - Traduction d'Isabelle Gugnon

    Résumé

    A 17 ans, il paraît qu'on n'est pas normal si l'on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l'enceinte du prestigieux lycée d'Edimbourg, cette antique bâtisse peuplée d'ombres et de mystères. 

    Car aujourd'hui, j'ai aperçu, dans la salle de lecture, le plus beau garçon du monde, plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l'un des guerriers celtes que toute l'Europe redoutait au Moyen-Age.

    Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée...

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Parce que c'est sensé parler de l'Ecosse...

    Les premières pages en 3 minutes   

    Mon avis 

    Voilà un bon petit roman ado que j'ai pris du plaisir à lire. 

    Le décor à Edimbourg est bien planté, avec des détails sur les lieux, qui donnent l'impression d'y être (les Meadows, le Pont George IV, les clubs, un château en ruine, l'atmosphère brumeuse...). Les personnages (vivants ou fantômes) sont sympathiques, notamment Alastair et Jo le vieux soldat, l'héroïne Liadan un peu agaçante tout de même ;  le sort de Caitlin et Annie ne laisse pas indifférents. L'histoire est assez intéressante, sinon novatrice (la fille amoureuse d'un fantôme et qui se demande comment elle va pouvoir vivre son amour avec lui). Quant au style, il ne m'a pas emballée, notamment au début, car un peu lent et linéaire (peu de péripéties, pas de rebondissements).

    En bref, rien n'est très approfondi, mais c'est une lecture que j'aurais adoré quand j'étais adolescente.

    Ma note : 15

    Ce livre participe pour 75 kms + 10 au Challenge Mille bornes Livresque

  • After - saison 1 d'Anna Todd

    Couverture After, intégrale, saison 1

    Editions Hugo et Cie - Date de sortie : 2 janvier 2015 - ISBN 978-2755617337 - 594 pages

    Résumé 

    Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux...

    Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

    Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...  Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Parce qu'il était sur la table d'accueil de ma librairie et qu'il fait le buzz.

    Les premières pages en 3 minutes  

    Mon avis 

    C'est le genre de livre dont j'ai du mal à dire si j'ai aimé ou non. Je m'explique !

    Situation de départ, Tess commence sa première année de fac et partage sa chambre universitaire avec Steph dont la bande de copains est, pour le moins, à des années-lumière de l'univers de Tess (tatouages, piercings.. alors qu'elle est jupe longue et talons plats !). Dès la première soirée, le bad boy du groupe, Hardin, la prend en grippe, mais curieusement, s'accroche à elle. De disputes en vexations et humiliations, il s'incruste dans la vie de Tess jusqu'à ce qu'elle en soit raide dingue et laisse tomber son ancien petit ami, Noah, et sa vie tourne uniquement autour de lui.

    Commence alors, racontée par Tess, une succession de montagnes russes émotionnelles, de récit de soirées, de journées de stage dans une maison d'édition, de journées de répit, de journées de cours, avec peu d'éléments nouveaux, si ce n'est au niveau de leur relation. Peu de description des lieux, de l'ambiance de la fac, de la ville. Tout est basé sur les deux personnages.

    Alors même si parfois, j'aurais eu envie de les aiguillonner pour qu'ils avancent, ces deux-là, j'étais accrochée aux pages du livre que je tournais sans pouvoir m'arrêter,  jusqu'au dénouement dans les deux derniers chapitres. Je me doutais que l'auteur nous réservait une bombe, parce qu'elle sème beaucoup de petits indices, mais je ne pouvais pas imaginer ça tout de même.

    C'est très rythmé parce que les chapitres sont très courts, rarement plus de quelques pages. J'ai entendu une interview de l'auteur qui racontait qu'elle a écrit le roman sur son IPhone, un chapitre chaque jour, qu'elle postait ensuite sur la plate-forme collaborative WattPad, ceci explique cela !

    Voilà, même si je me dis que ce n'est pas de la "grande" littérature, j'ai passé un bon moment de lecture et ça c'est important ! A coup sûr, je lirai la suite prévue pour février 2015.

    Ma note : 16

    Ce livre participe pour 75 kms (au lieu de 100au Challenge Mille bornes Livresque

    (à cause du ralentissement du 10 au 17.1.2015 Embarrassé)

  • Les brumes d'Avallach - T1 de Marah Woolf

    Couverture Les brumes d'Avallach, tome 1

    Editions Michel Lafon - Date de sortie : 23 octobre 2014 - ISBN 978-2749922867 - 344 pages - Traduit par Astrid Monet

    Résumé

    Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
    Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

    L'auteur  

    Après des études d’histoire et de politique, Marah Woolf a connu un immense succès avec ce premier roman  autoédité en 2011 sous le titre La Saga de la Lune. Deux ans plus tard, une trilogie est née, devenant une référence de la littérature jeunes adultes allemande.

    Les premières pages en 3 minutes   

    Mon avis

    Ceux qui me suivent savent mon intérêt pour l'Ecosse, ses légendes et ses paysages. Alors quand je lis sur un résumé que l'histoire se passe dans l'île de Skye, et qu'en outre il y aura un soupçon de paranormal,  je craque.... et j'ai relativement bien fait !

    L'histoire dont le canevas sent le déjà-vu (romance, littérature adolescente, êtres légendaires...) est un peu lente au début, parce qu'il s'agit de poser les personnages (je rappelle que c'est le tome 1 d'une trilogie) et il a fallu que je m'accroche pour continuer, d'autant que l'héroïne, Emma, est parfois un tantinet agaçante.

    Mais le rythme s'accélère dans la deuxième partie avec la découverte des Shellycoats, le peuple de l'eau, et on se laisse capter. La famille d'Ethan, l'oncle d'Emma, est sympathique ;  j'ai un faible pour Peter Innocentdont j'imagine qu'il va avoir une place importante par la suite. Par contre, le fait que la famille soit basée dans l'île de Skye n'apporte rien à l'intrigue. Ca pourrait être n'importe où en Ecosse. Il y a aussi très peu d'éléments d'ambiance, et j'ai été un peu lassée des moments que Calum passait avec Emma, très répétitifs... 

    Au final, j'ai lu ce roman Young Adult sans déplaisir, mais sans plus. Je lirai sans doute la suite, eu égard aux légendes évoquées, mais ce n'est pas un coup de coeur !

    Ce livre participe pour 75 kms au Challenge Mille bornes Livresque

  • Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman

    Couverture Demain est un autre jour

    Editions Pocket - Date de sortie : 3 avril 2014 - ISBN 978-2266236799 - 441 pages - Traduction de Laura Derajinski

    Résumé

    Qu'avez-vous fait de vos rêves de jeunesse ?

    À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu'elle va hériter de l'empire de cosmétique familial. 
    Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu'un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu'elle voulait vivre, rédigée lorsqu'elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d'héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list... Mais la Brett d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec la jeune fille de l'époque, et ses rêves d'adultes sont bien différents. 
    Enseigner ? Elle n'a aucune envie d'abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Cela fait longtemps qu'elle y a renoncé, et de toute façon Andrew, son petit ami avocat, n'en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s'y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C'est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que...

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Pour la couverture qui donne l'impression que tout est possible : on lâche tout et on s'envole vers autre chose...

    Les premières pages en 3 minutes   

    Mon avis 

    Brett (dont, entre nous, je n'aime pas le prénom) se débat avec la réalisation des objectifs inscrits sur sa liste, pas tant pour toucher l'héritage que pour retrouver l'énergie et l'amour de la vie de celle qu'elle était à quatorze ans, quand elle a écrit la liste.

    L'histoire est bien huilée et  les obstacles tombent les uns après les autres, sans trop de difficultés.  Représentant toutes les composantes de la société américaine, beaucoup de personnages  gravitent autour de la narratrice. Bonus pour les personnages de Brad et Carrie, les amis fidèles, et Garrett, le psy que l'on ne voit pas assez à mon goût.

    Voilà le type même de feel-good book ! avec ce qu'il faut d'émotion et de sourires, où la vie est méchante, mais pas trop, où les gens sont compliqués, mais pas trop, où les situations ne sont jamais dramatiques (sauf celle de Santiqua bien sûr), surtout si on a de l'argent. Ca se lit facilement, au coin du feu avec un mug de thé bien chaud, un jour de grisaille et pour ça, je vous le recommande.

  • Une rencontre inattendue de Cristiana Scandariato

    Une rencontre inattendue (HQN)

    Editions Harlequin Numérique - Date de sortie : 22 juillet 2013 - ASIN B00DOUVK1Q - 1904 KB (soit 60 pages papier)

    Résumé

    A peine sortie de chez elle, Lea sent le sort s’acharner : entre ses collègues incompétents et une circulation affreuse, il y a peu de chance qu’elle réussisse à remplir la mission urgente que lui a confiée Zach Greystone, son nouveau patron, dont la réputation est d’être particulièrement intransigeant. Alors, quand elle s’aperçoit qu’une Porsche bloque son véhicule, et que son conducteur ne semble pas réagir à ses coups de klaxons, c’en est trop : elle appelle la fourrière, et tant pis pour la voiture de luxe et son si sexy propriétaire…

    Mon avis 

    De l'attendu, mais écrit avec du rythme, ce qui fait passer un moment assez agréable.

×