romance

  • Scandaleux héritage - Jackie Collins

    Editions Charleston - Date de sortie : 7 mars 2016 - ISBN 9782368 120934 - 728 pages - Traduction de Agnès Jaubert

    4è de couv'

    Red Diamond est un milliardaire brutal et détesté. Diahann, belle femme noire, ex-chanteuse, est sa gouvernante ; un rôle que sa fille, Liberty, n’approuve pas. Le jour où Red convoque à New York ses trois fils, Max, Chris et Jett, ces derniers sont loin de se douter que cette réunion de famille va bouleverser leur monde. Jeune héritière new-yorkaise, Amy Scott-Simon est fiancée à Max. À sa soirée d’enterrement de vie de jeune fille, elle rencontre Jett, qui n’a pas la moindre idée de qui elle est. Pas plus qu’elle ne comprend qui il est. Leur aventure d’une nuit va entraîner les pires complications…

    Mon avis

    Un roman dont sexe, argent à gogo et  coups tordus sont les ingrédients, écrit par une auteur aux 400 millions d'exemplaires vendus, aujourd'hui décédée, qui connaissait la jet-set comme personne.

    Les personnages sont typés à souhait avec leurs addictions et leurs métiers à gros revenus (magnat de l'immobilier, avocat du show bizz...). Ils sonnent pourtant juste dans le monde décrit, dont l'auteur avouait qu'elle se servait de tout ce qu'on lui racontait, mais qui nous paraît un peu irréel. Débauche de billets, diamants, rollex et vêtements de marques, si on ne supporte pas le bling bling, il faut passer son chemin. L'histoire de départ, assez banale autour d'un rendez-vous familial dont on sait d'avance qu'il ne se passera pas bien, est prétexte à présenter les vies des participants, toutes plus compliquées les unes que les autres. Mais pas de panique, avec l'argent, tout s'arrangera...

    Ca se laisse lire parce que l'écriture est fluide.

    Ma note  14

    Ce roman participe au Challenge A la conquête des gros pavés Paves livres

    L'auteur  

  • Confess de Colleen Hoover

    Editions Hugo et compagnie - Date de sortie : 7 avril 2016 - ISBN 9782755 623192 - 344 pages - Traduction de Pauline Vidal

    4è de couv'

    Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour un entretien, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à cacher à tout prix.

    Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde, pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne pensait. Elle n'a qu'une solution : s'éloigner d'Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c'est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeurs que la vérité...

    Mon avis

    Un scenario assez prévisible,  porté par des personnages bien campés, attachants pour certains. L'auteur sait jouer sur les émotions du lecteur. 

    Quelques idées originales (les toiles "d'Owen" qui sont les créations d'un artiste bien réel : Danny O'Connor, les confessions déposées dans la boîte aux lettres...), et une histoire rythmée font que l'on tourne les pages sans déplaisir.

    Quant à la question de la vérité, elle est trop vaste pour trouver une réponse dans une romance où elle n'envisage qu'un aspect des choses. Pas de réflexion très poussée mais néanmoins un roman qui fait passer un bon moment de lecture.

    Ma note 14,5

      L'auteur

  • Les yeux couleur de pluie de Sophie Tal Men

    Editions Albin Michel - Date de sortie : 4 mai 2016 - ISBN 9782226 320995 - 259 pages

    4è de couv'

    Les tribulations d’une étudiante en médecine affectée à Brest du jour au lendemain. Le bout du monde à ses yeux…

    Pour Marie-Lou, c’est une nouvelle vie qui commence, loin des siens, de ses montagnes… L’insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans se mêleront à la dure réalité de l’hôpital, des gardes aux urgences, du contact avec la maladie. Au beau milieu de la nuit, cette savoyarde en ciré jaune croisera Matthieu, surfeur et accessoirement interne d’ORL. Ce loup solitaire, mystérieux et poétique, arrivera t-il a lui faire une place dans sa vie ? 

    Rencontres, passions, non-dits, doutes... l'histoire d'un envol, l'histoire d'une vie.

    Mon avis

    Voilà un feel-good book pour l'été, une petite romance sans grande surprise, mais plaisante à lire, grâce à une plume fluide et un rythme donné par les dialogues. Par contre les personnages sont peu fouillés et l'intrigue un peu survolée. La narratrice navigue avec aisance dans le service de neurologie grâce à l'expérience professionnelle de l'auteur, elle-même médecin.

    A lire entre deux romans plus "consistants", pour de la pure détente.

    Ma note 14,5

  • Before you Break de Christina Lee

    Editions Hachette - Collection Black Moon - Date de sortie : 3 février 2016 - ISBN 9782013 974127 - 282 pages - Traduction de Tiphaine Scheuer

    4è de couv'

    Elle, est bénévole dans une hotline de soutien psychologique.

    Lui, est Daniel quand il appelle cette hotline.

    Eux, combattent la souffrance de manière radicalement différente.

    Mon avis

    Ce roman est le 2è tome de la saga Between Breaths, dont chacun, mettant en scène des personnages nouveaux, peut être lu séparément.

    La force de ce roman new adult tient à ses deux personnages Ella et Quinn dont les points de vue alternent pour nous faire vivre cette période charnière de leur vie : faire le deuil pour l'un de Sebastian, pour l'autre de Christopher. Ils vont s'y aider mutuellement, chacun à sa manière.

    On suit la vie des étudiants dans une université américaine, avec ses beuveries, ses fêtes, les fraternités, les sororités, le sport. On parle famille et passions, passé envahissant et trahisons, suicide adolescent, quand la vie paraît trop difficile pour continuer à avancer. Mais le roman parle surtout d'espoir quand on sait trouver les bons interlocuteurs, et de l'amour qui sauve.

    La narration est fluide, les émotions au rendez-vous. Un bon moment de lecture que je vous recommande.

    Ma note 15.5

  • Le jardin au clair de lune de Corina Boman

    Editions Charleston - Date de sortie : 7 mars 2016 - ISBN 9782368 120453 - 446 pages - Traduction d'Amélie de Maupeou

    4è de couv'

    Quand l'antiquaire Lilly se voit offrir un violon très ancien censé lui appartenir, elle n'en croit pas ses oreilles. Comment peut-elle être l'héritière de ce qui se révèlera être un objet très célèbre ? Elle sent pourtant que l'instrument a le pouvoir de changer sa vie si elle accepte d'en résoudre le mystère. Elle s'aperçoit aussi que cette aventure lui donnera peut-être la force de dépasser le deuil de son mari. Aidée de sa meilleure amie Ellen et du musicologue Gabriel, elle se lance sur les traces de l'éblouissante violoniste à laquelle a appartenu l'instrument. Cette quête la mène en Italie et en Indonésie, où elle tombe sur un secret qui jettera un jour complètement nouveau sur sa propre vie …

    Mon avis

    Pour la deuxième fois, après L'île aux papillons en 2014, cette auteur allemande, ancienne assistante dentaire, me ravit de sa plume et me fait voyager. Cette fois c'est principalement à Sumatra, mais aussi à Berlin, Londres et Crémone, en compagnie de Lilly. 

    Tout part du cadeau que lui fait un vieil homme d'un violon, dont on découvrira qu'il est le "violon à la rose". Lilly, l'antiquaire qui le reçoit en 2011 comme étant un objet familial, va partir sur les traces de ses précédentes propriétaires, Rose et Helen, et ainsi découvrir une histoire follement romantique, pourtant parsemée d'abandons, de drames et de trahisons. Elle sera aidée en cela par son amie de toujours Ellen et par celui qui va devenir un personnage important dans sa vie, Gabriel. Ainsi va-t-elle pouvoir tourner la page de son veuvage et revivre grâce à cet objet de légende.

    Nous avons tous les ingrédients pour une histoire délicieuse, qui est racontée avec enthousiasme, et rigueur pour ce qui est du contexte historique : la période coloniale néerlandaise en Indonésie. Trois femmes dont les histoires se tissent harmonieusement grâce au talent de l'auteur, des personnages secondaires attachants, des lieux sur lesquels on apprend une foule de choses, et le tour est joué : le lecteur est conquis !

    Un très bon moment de lecture, immersif et dépaysant, que je vous recommande vivement.

    Ma note 17
     

  • Captive - T1 Les nuits de Shéhérazade de Renée Ahdieh

    Editions Hachette Romans - Date de sortie : 30 septembre 2015 - ISBN 9782013 974011 - 426 pages - Traduction de Véronique Minder

    4è de couv'

    Chaque soir, le jeune calife du Khorassan prend une nouvelle épouse ; chaque matin, il la fait assassiner. Consciente du terrible sort qui l'attend, Shéhérazade se porte pourtant volontaire : elle est prête à tout pour venger les récentes épousées, et en particulier son amie d'enfance Shiva. Chaque aube est une menace de mort mais la jeune fille échappe jour après jour à l'exécution en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour Shéhérazade tisse une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais ce qui se trame aussi, c'est l'amour qu'elle se met peu à peu à éprouver pour lui...

    Mon avis

    Un très bon roman ado qui revisite le conte de Shéhérazade. On est davantage sur l'histoire d'amour avec Khalid et les intrigues politiques, que sur les narrations nocturnes de la belle. Mais ça se lit très bien, les personnages sont magnifiques, bien travaillés, les descriptions soignées et le rythme vif.

    Un vrai plaisir de lecture à ne pas bouder, même si on n'est plus ados. Assurément, je lirai le tome 2 !

    Ma note 16.5