liberté

Là où tombent les anges de Charlotte Bousquet

Gulf Stream Editeur - Date de sortie : 3 septembre 2015 - ISBN 9782354 882068 - 392 pages

4è de couv'

Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l'épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l'exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C'est l'occasion pour Solange de s'affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s'organisent peu à peu sans les hommes...

Mon avis 

J'avais vu une bonne critique de ce roman sur la chaîne Youtube de Lanylabooks et  j'aime bien la plume de cette auteur, bien qu'elle soit là dans un genre différent de ce qu'elle nous offre habituellement.

Il s'agit en effet d'un roman historique, dont l'action se situe entre 1912 et 1920. On suit la jeune Solange, qui fuit un père violent pour rejoindre son amie d'enfance à Paris. Cette dernière chante dans un cabaret, et Solange travaille dans un atelier de couture où elle se lie d'amitié avec Clémence, jusqu'au jour où elle rencontre son futur mari, employé de banque. La guerre déclarée, la vie des femmes s'organise.

C'est un récit foisonnant. Tant dans le nombre de personnages, que dans les situations vécues, les thèmes abordés ou  la forme du récit :  lettres échangées,  extraits du journal intime de Solange ou articles de presse de l'époque. 

La période est bien rendue avec des incursions sur le front et les tranchées au travers des courriers et journaux, et la vie "à l'arrière", du point de vue féminin, voire féministe. Le travail des ouvrières pour remplacer les hommes dans les usines, les oeuvres pour aider soldats et orphelins, la vie culturelle qui continue malgré tout, le rôle de la presse, l'évolution des moeurs aussi, autant de sujets tissés dans l'intrigue. 

Beaucoup de personnages, de toutes conditions, traversent le roman. On rencontre Marcel Proust, Romaine Brooks, on évoque Diaghilev, Colette, Jack London... mais ce sont Pierre, Henriette, Marthe et Tante Emma qui m'ont le plus accrochée.  Solange, elle, est difficile à cerner, tout à la fois présente de bout en bout, mais pas vraiment impliquée. Elle vit la guerre sans engagement particulier, si ce n'est auprès d'Emma, libérée de la présence de son mari, présente pour ses amies, mais on ne sent guère d'inquiétude chez elle, à l'inverse de ce que vit son amie Clémence. Elle est "à distance" semble-t-il. Malgré tout, à la fin du roman, elle a changé, a évolué, s'est cultivée à travers le piano, l'anglais, l'écriture..

Difficile d'être exhaustif pour évoquer ce roman, tant il est riche. La plume est soignée et on ne peut lâcher le livre une fois commencé. Alors je vous le recommande chaudement. 

Ma note 17

Nous rêvions juste de liberté d'Henri Loevenbruck

Nous revions juste de liberte 611626 250 400

Editions Flammarion - date de sortie : 1er avril 2015 - ISBN 978-2081307285 - 421 pages 

Résumé 

«Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.» Ce rêve, la bande d'Hugo va l'exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l'indépendance et l'amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paie cher. Nous rêvions juste de liberté réussit le tour de force d'être à la fois un roman initiatique, une fable sur l'amitié en même temps que le récit d'une aventure.

 

Pourquoi - comment ce livre ? 

Parce qu'un nouveau livre d'Henri est la promesse d'un bonheur de lecture !!

Les premières pages en 3 minutes  

Mon avis 

Attention, Mesdames et Messieurs, gros coup-de-coeur-2.jpg

 

 

Le livre juste refermé, je suis restée un moment, sonnée, les larmes glissant silencieusement le long de mes joues. L'émotion à l'état pur !

Avec les mêmes 26 lettres de l'alphabet que nous tous, sans plus, Henri Loevenbruck parvient à nous servir un roman où il livre ses tripes et nous chope par le coeur. Pour suivre l'équipée sauvage de ces adolescents que la vie a déjà bien malmenés et qu'elle n'épargnera pas. Des personnages forts. Le monde des bikers, un monde mâle, sans concessions.

C'est cash, c'est trash, c'est émouvant, éprouvant, ça dit la vie, la mort, l'amitié, la fraternité. L'histoire racontée par Hugo, alias Bohem, ça dit les rêves, l'honneur, la trahison aussi.  Dans une langue rugueuse qui sonne très juste.  C'est magnifique jusqu'au final, et quel final !! 

A lire absolument...

Ma note : 19

Ce livre participe pour 75 kms au Challenge 1000 Bornes Livresque

1000 bornes classique5b15d

et au Challenge Top50 Livresque pour un livre écrit par un auteur qui a les mêmes initiales que vous.

Lire la suite

Fugue vénitienne de Marie-Claude Jay

fugue-venitienne.jpg

Editions de Borée - Collection Terres de Femmes - 2013 - 285 pages

Résumé

Trompée par son mari, tyrannisée par ses enfants en pleine crise d'adolescence, Clarisse craque !
Finies l'épouse idéale et la mère parfaite, Clarisse part à la reconquête de sa vie.
Malgré les conseils de son entourage, elle est bien décidée à ne plus fermer les yeux. De rencontres fortuites en voyages impromptus, retrouver sa liberté ne se fait pas sans heurts ni désillusions.
C'est alors qu'en solitaire, elle se décide pour une escapade vénitienne...Et si la magie de la ville des amoureux pouvait tout changer ?

Mon avis 

Un livre réaliste qui se laisse lire sans problème. Les personnages sont vrais, tant les enfants ados-adultes que les parents, hommes et femmes. Le ton est juste même si le constat est rude et le jugement parfois un peu manichéen.

A lire pour passer un vrai bon moment.

Guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de la soie

guide-a-l-usage-des.jpg
Résumé


Un carnet de notes. Un héritage inattendu. La rencontre improbable de deux mondes.

Parce qu'elle cherche à fuir l'Angleterre de l'entre-deux-guerres et son carcan bourgeois, Evangeline, jeune femme éprise de liberté, décide de suivre sa soeur missionnaire jusqu'en Asie, emportant avec elle sa bicyclette. Des décennies plus tard, Frieda, une Londonienne en perpétuel transit, apprend qu'elle est l'unique héritière d'une femme dont elle ignore tout. Débute alors pour elle un fabuleux voyage à travers le temps.

Mon avis 


La 4è de couverture était alléchante mais j'ai eu bien du mal à m'attacher à ce roman. J'ai trouvé les personnages fades et le séjour à Kachgar beaucoup trop dilué. Le reste de la Route de la Soie est "survolé", si je puis dire ainsi....Par ailleurs, la traduction est beaucoup trop littérale ce qui parfois donne des phrases un peu bancales et sans grand sens dans notre langue. L'histoire du hibou n'a pas grand intérêt non plus.
Bref, une déception au final.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×