auteur anglaise

Te laisser partir - Clare Mackintosh

Editions Marabout - Date de sortie : 3 février 2016 - ISBN 9782501096331 - 451 pages - Traduction de Mathieu Bathol

Logo prix litteraire  Prix du meilleur roman international Festival Polar de Cognac 2016

4è de couv'

Un soir de pluie à Bristol. Un petit garçon échappe à la vigilance de sa mère. Une voiture surgit et le chauffard s'enfuit.

Une mère accablée par la mort de son enfant. Un capitaine de police déterminé à lui faire justice, jonglant entre tensions familiales et obligations professionnelles.
Une femme fuyant son passé, résolue à construire une nouvelle vie.

Mon avis

Un véritable "tourne-pages", qui m'a laissée scotchée à la page 200 car je n'avais rien vu venir, et que j'ai dévoré en moins de deux jours.

L'histoire alterne le récit de l'enquête par un narrateur omniscient, et celui de sa nouvelle vie par une voix féminine au JE, alternés avec une voix masculine qui s'adresse à cette femme. Une construction particulière et agréable qui nous permet d'être au plus près des émotions et des ressentis.

Le rythme est soutenu, faisant la part belle aux dialogues. On peut juste mettre un bémol sur les personnages qui auraient pu être un peu plus fouillés, mais visiblement le parti-pris de l'auteur était l'histoire racontée et sa cohérence, ce qui est réussi.

Un très bon moment de lecture.

Ma note 17.5

L'auteur 

Retour sur terre - Melanie Rose

Editions Pocket - Date de sortie : 5 octobre 2016 - ISBN 9782352879275 - 434 pages - Traduction de Danièle Momont

4è de couv'

Michaela Anderson, une jeune Anglaise de 25 ans travaillant dans une compagnie d’assurances, a accepté de participer avec quelques collègues à un baptême de saut en parachute. Au moment de s’élancer dans le vide, la dernière, elle est emportée par une bourrasque qui l’éloigne des autres… Quand elle retrouve la terre ferme, l’aérodrome est désert, sa voiture a disparu et il fait presque nuit. C’est alors qu’elle découvre avec stupeur sa photo sur des affichettes prétendant qu’elle a disparu… il y a six ans et demi ! 

Mon avis 

Après une lecture décevante, j'avais besoin d'un roman facile à lire et "léger". Objectif atteint !

Dès les premières pages, on est au coeur de l'intrigue. On va chercher comme Michaela le pourquoi du comment, ce qu'il s'est passé pendant ses 6 ans et demi dont elle ne se rappelle rien. On va tenter de comprendre quel a été le rôle de chacun de ceux qui gravitent autour d'elle. L'histoire n'est pas sophistiquée, pas complexe, d'autant que la fin n'est pas aboutie à mon sens, mais ça se laisse lire avec un certain plaisir grâce à la plume fluide de l'auteur.

Ma note 15.5

L'auteur 

Lettres à Stella - Iona Grey

Editions Les Escales - Date de sortie : 12 mai 2016 - ISBN 9782365 691628 - 486 pages - Traduction d'Alice Delarbre

4è de couv'

À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n'a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s'empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d'amour d'un autre temps.
1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n'a qu'une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s'accrocher sont les lettres qu'ils s'écrivent, promesses d'un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d'un avenir meilleur.

Mon avis

Un roman comme je les aime !

Deux périodes, deux femmes, Stella et Jess, personnages phares qui vont se rejoindre grâce à des lettres écrites par Dan, un pilote américain, lors de la Seconde Guerre Mondiale.

De beaux personnages que l'on a plaisir à accompagner au fil des pages dans une histoire d'amour très forte qui court de 1943 à 2011. Le parallèle entre les deux histoiresLa vie dans la petite paroisse lors de cette période trouble bien retracée. L'écriture fluide qui nous fait tourner les pages pour connaître l'issue de la quête de Jess et Will. Autant d'atouts pour ce roman que je vous recommande chaudement.

Ma note  18

L'auteur  

Quoi qu'il arrive de Laura Barnett

Editions Les Escales - Date de sortie : 14 avril 2016 - ISBN 9782365 691567 - 460 pages - Traduction de Stéphane Roques

4è de couv'

En 1958, Eva a dix-neuf ans, elle est étudiante à l'université de Cambridge et amoureuse de David, un acteur follement ambitieux. En chemin pour un cours, son vélo roule sur un clou. Un homme, Jim, assiste à la scène. Que va-t-il se passer ? Ce moment sera déterminant pour leur avenir commun. 
Un point de départ, trois versions possibles de leur histoire : le roman suit les différents chemins que les vies de Jim et d'Eva pourraient prendre après cette première rencontre. Des vies faites de passion, de trahisons, d'ambition et sous-tendues par un lien si puissant qu'il se renforce au fil du temps. Car, quoi qu'il arrive, Eva et Jim vivront une magnifique histoire d'amour. 

Mon avis 

Une expérience de lecture très particulière : à partir d'un même évènement, un vélo qui roule sur un clou, l'auteur exploite le "et si..." en nous offrant trois versions possibles d'une histoire à deux personnages Eva et Jim, en fonction des choix de vie qu'ils feraient.  La performance est qu'on a le sentiment de ne lire qu'une seule et même histoire, tant la construction narrative est aboutie. Bravo à l'auteur !!

En dehors de nos deux héros, de très nombreux personnages tout à fait attachants.

Les amateurs d'actions coups d'éclat et de rythme effréné peuvent passer leur chemin, car il n'est ici question que de la vie ordinaire, avec ses réussites et ses faux-pas, ses joies et ses tourments.

Ce n'est en aucun cas une comédie romantique (comme le suggère la 4è de couv') avec ce que cela peut supposer de mièvrerie, mais un excellent roman que je vous recommande chaudement.

coup-de-coeur-1.jpg

Citations

*L'amour se présente dans l'imperceptible glissement du familier à l'intime. (p.28)

*La meilleure mère n'était peut-être pas, contre toute attente, celle qui tentait de protéger ses enfants, mais celle qui était franche, heureuse, fidèle à sa personnalité et à ses propres désirs. (p.282)

Ma note 19

L'auteur 

Coups de foudre de Mélanie Rose

Editions de l'Archipel - Collection Archipoche - Date de sortie : 30 septembre 2015 - ISBN 9782352 876830 - 351 pages - Traduction de Danièle Momont

4è de couv'

Alors qu’elle promène son chien, Jessica Taylor, une jeune célibataire d’Epsom, est frappée par la foudre. Elle survit miraculeusement mais, quand elle se réveille à l’hôpital, il semble qu’elle a changé d’identité. Tout le monde en effet la prend pour une certaine Lauren Richardson, épouse de Grant et mère de quatre enfants, qui elle aussi a été touchée par la foudre. Qui est-elle vraiment ? Lauren ? Ce qui signifierait alors qu’elle a perdu la mémoire et se souvient du passé d’une autre. Ou Jessica ? Mais comment expliquer alors le fait incroyable qu’elle ait intégré le corps d’une autre ? Quoi qu’il en soit, la jeune femme n’a d’autre choix que d’endosser sa nouvelle identité et de vivre la vie de Lauren. Peu à peu, elle se glisse dans sa nouvelle peau. Son comportement surprend ses proches et, bien vite, elle découvre un secret qui menace l’équilibre familial…

Mon avis

L'histoire telle qu'annoncée est intrigante, on se jette donc dedans à corps perdu, on tourne les pages pour voir comment l'auteur va sortir l'héroïne de cette situation ubuesque. Un petit flop à la fin pour ma part.

Cela dit l'écriture de Mélanie Rose est addictive, fluide, sans fioritures et on passe un bon moment de lecture d'été.

Ma note 15

L'auteur  

 

La mémoire d'une autre de Mélanie Rose

Editions Archipoche - Date de sortie : 6 novembre 2013 - ISBN 9782352 875529 - 418 pages - traduction de Séverine Quelet

4è de couv'

En pleine tempête de neige, une jeune femme est victime d'un accident de voiture. À son réveil chez l'homme qui l'a secourue, elle est incapable de se rappeler qui elle est ni d'où elle vient...
 Pour tenter de recouvrer la mémoire, elle se soumet à des séances d'hypnose. Lui reviennent alors des souvenirs qui ne sont pas les siens, mais ceux d'une femme ayant vécu au XIXe siècle...
Une héroïne attachante, une maison qui renferme des secrets et un zeste de surnaturel apportent à cette histoire d'amour une dimension hors du commun.

Mon avis 

L'auteur a une plume très agréable à lire et évoque de nombreux thèmes : amnésie, secrets de familles, âmes soeurs, réincarnation, deuil, culpabilité... au service d'une histoire qui parle de famille au sens large. Au cours des séances d'hypnose, l'héroïne est renvoyée au début du XXè siècle, ce qui fait douter de ce qu'elle revit alors, mais aussi de tous ceux qui l'entourent. Cherchent-ils réellement à l'aider à retrouver la mémoire ou bien l'embrouillent-ils ? Pour cacher quoi ? Et puis, il y a des histoires d'amour, de l'émotion... 

Une très bonne lecture avec des personnages attachants et une histoire habilement tissée pour nous faire tourner les pages sans relâche. Lisez ce roman, c'est un bon moment assuré, en bonne compagnie !!

Ma note 16.5

   L'auteur qui a aussi écrit Coups de foudre

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×