Engrenages - saisons 1 à 5

Je suis fan absolue de cette série française, qui se bonifie au fur et à mesure !! 

Pour l'instant il y a eu 5 saisons, la 6è est en tournage depuis mai et jusqu'en décembre 2016, c'est Mr Internet qui l'a dit !! J'aimerais ça assister à un tournage... La créatrice d'Engrenages, Alexandra Clert, est auteur, scénariste, mais également avocate pénaliste, ce qui explique qu'elle nous guide avec aisance dans les arcanes de la Justice. 

Chaque saison s'attaque à un problème actuel de notre société : drogue, prostitution, sans-papiers... mais  plusieurs autres fils narratifs  nous permettent de suivre le travail du juge d'instruction, du procureur,  d'un groupe de la DPJ dans leur quotidien. C'est parfois violent, mais très réaliste d'après des professionnels qui ont suivi cette série. J'ai été très surprise de constater comment la justice que, naïvement, je croyais indépendante, est en fin de compte très liée à la politique, et que de l'esprit à la lettre, il y a l'humain avec ses intérêts personnels, ses petits compromis, ses compromissions parfois aussi,

Les scénarios sont cousus au petit point, avec des cliffhangers de ouf ! les personnages magnifiques, tellement humains, nous faisant passer par toute une palette d'émotions et d'interrogations. Je me suis souvent demandée : "et moi, dans cette situation, j'aurais fait quoi ?" lorsque les personnages étaient confrontés à des dilemnes, tant professionnels que personnels. On les suit dans leurs doutes, leurs failles, leurs hésitations, leurs erreurs parfois aussi. Il faut dire qu'ils sont très vivants ces personnages, j'ai l'impression de les connaître, comme des copains que j'ai du mal à quitter à la fin. Les deux personnages féminins principaux, la capitaine Laure Berthaud et l'avocate Joséphine Karlsson sont particulièrement géniales. La première, hyper investie, qui ne lâche rien, intuitive et parfois chien fou ; la seconde, tordue, jusqu'auboutiste, mais tellement fragile aussi. Chez les hommes, il y a Gilou,  le nounours maladroit, super pote, que je kiffe particulièrement, et aussi le juge Roban, figure centrale de la série.  Les acteurs surjouent parfois un tantinet, mais ça s'arrange au fil des épisodes. Dès la saison 2, on sent que l'équipe s'est installée dans ses rôles...

Prise au piège dès la saison 1 que j'ai achetée, au hasard, lors d'une promotion sur les DVD, j'ai acheté ensuite en numérique les 4 autres saisons, que j'ai visionnées à la suite les unes des autres, en redoutant d'arriver au dernier épisode de la 5è. Addicte que j'étais !! Manger ? Dormir ? Sortir ? zut mais j'ai pas fini cet épisode... et puis je veux savoir la suite... Complètement immergée dans l'histoire au point parfois de penser faire partie de l'équipe de Berthaud.

Bref, vous l'aurez compris, je vais avoir beaucoup d'impatience pour la saison 6 que je vais attendre en revisionnant tout, plus lentement, en prêtant attention aux détails que j'aurais pu louper, et notamment m'inspirer du travail sur les scènes de crime pour étoffer le roman que j'écris en ce moment. 

Une série que je vous recommande +++ et qui plus est, française, cocorico !!

 

société justice police série française

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×