La villa irlandaise d'Anne Pons

Couverture La Villa Irlandaise

Editions Grasset - date de sortie : 4 septembre 1985 - ISBN 978-2246358411 - 257 pages

Résumé

L'Irlande, vers le milieu du XIXe siècle, c'est l'orgueilleuse aristocratie à laquelle appartient Arthur James, le héros du premier roman d'Anne Pons. C'est aussi le peuple des paysans qui n'ont pas oublié la Grande Famine, tous ceux que brûle la haine de l'occupant séculaire. Le jeune landlord partira pour le Grand Tour, ce voyage d'initiation que faisaient déjà ses ancêtres. A Naples, il rencontrera Marie la cantatrice française si libre et si douée pour le bonheur. Mais l'Irlande le rappelle avec ses luttes et ses martyrs. Et il y aura Cicely qui, elle, appartient à la caste. Arthur l'épousera, tandis qu'au domaine arrive une lettre de Marie qui a eu un enfant de lui...

Pourquoi - comment ce livre ?

Emprunté à maman qui, croyant qu'il était à moi, voulait me le rendre ! Pour le fait qu'il se passe en Irlande, pays cher à mon coeur.

Les premières pages en 3 minutes   

Mon avis 

Roman que j'ai trouvé sans grand relief ; le politique prend la forme d'un documentaire, on n'y sent pas une vraie implication, corps et âme, d'Arthur, comme l'ont sans doute été les vrais défenseurs de l'Irlande indépendante. Tout comme je n'ai pas eu l'impression de lire un roman passionnel, avec élans, hésitations, souffrances, retours...

Ce personnage d'Arthur est somme toute assez fade. Seule la mort de sa mère nous le rend plus accessible, plus humain, moins lisse. Quant à la pauvre Marie, ce n'est pas non plus une battante ! Reste l'écriture qui est soignée.

Bref, je l'ai lu jusqu'au bout, mais ce roman a été une déception ! 

auteur française d'ascendance irlandaise XIXè roman de formation

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×