voyage

Le jardin au clair de lune de Corina Boman

Editions Charleston - Date de sortie : 7 mars 2016 - ISBN 9782368 120453 - 446 pages - Traduction d'Amélie de Maupeou

4è de couv'

Quand l'antiquaire Lilly se voit offrir un violon très ancien censé lui appartenir, elle n'en croit pas ses oreilles. Comment peut-elle être l'héritière de ce qui se révèlera être un objet très célèbre ? Elle sent pourtant que l'instrument a le pouvoir de changer sa vie si elle accepte d'en résoudre le mystère. Elle s'aperçoit aussi que cette aventure lui donnera peut-être la force de dépasser le deuil de son mari. Aidée de sa meilleure amie Ellen et du musicologue Gabriel, elle se lance sur les traces de l'éblouissante violoniste à laquelle a appartenu l'instrument. Cette quête la mène en Italie et en Indonésie, où elle tombe sur un secret qui jettera un jour complètement nouveau sur sa propre vie …

Mon avis

Pour la deuxième fois, après L'île aux papillons en 2014, cette auteur allemande, ancienne assistante dentaire, me ravit de sa plume et me fait voyager. Cette fois c'est principalement à Sumatra, mais aussi à Berlin, Londres et Crémone, en compagnie de Lilly. 

Tout part du cadeau que lui fait un vieil homme d'un violon, dont on découvrira qu'il est le "violon à la rose". Lilly, l'antiquaire qui le reçoit en 2011 comme étant un objet familial, va partir sur les traces de ses précédentes propriétaires, Rose et Helen, et ainsi découvrir une histoire follement romantique, pourtant parsemée d'abandons, de drames et de trahisons. Elle sera aidée en cela par son amie de toujours Ellen et par celui qui va devenir un personnage important dans sa vie, Gabriel. Ainsi va-t-elle pouvoir tourner la page de son veuvage et revivre grâce à cet objet de légende.

Nous avons tous les ingrédients pour une histoire délicieuse, qui est racontée avec enthousiasme, et rigueur pour ce qui est du contexte historique : la période coloniale néerlandaise en Indonésie. Trois femmes dont les histoires se tissent harmonieusement grâce au talent de l'auteur, des personnages secondaires attachants, des lieux sur lesquels on apprend une foule de choses, et le tour est joué : le lecteur est conquis !

Un très bon moment de lecture, immersif et dépaysant, que je vous recommande vivement.

Ma note 17
 

Au-delà de la vérité de Lucy Clarke

Couverture Au-delà de la vérité / Les soeurs de l'océan              

Editions France Loisirs - Date de sortie : 2013 - ISBN 9782298064964 - 432 pages - Traduction de Sylvie Schneiter

Editions Presses de la Cité - Date de sortie : 22 mai 2014 - ISBN 978-2258098602 - 355 pages

Résumé

Lorsque Katie apprend la mort de sa sœur cadette, elle ne peut croire à la thèse du suicide. Mia, vingt-quatre ans, joyeuse et insouciante, venait d'entamer un voyage autour du monde avec son ami d'enfance, Finn. Comment a-t-elle pu se jeter du haut d'une falaise ? Et que faisait-elle seule à Bali ? Pour comprendre, mais aussi pour se libérer d'une certaine culpabilité, Katie décide de mettre sa vie entre parenthèses et de partir sur les traces de sa sœur, avec son carnet de voyage comme seul guide. De la côte des Cornouailles aux plages idylliques de Bali, Katie découvre une Mia aussi mystérieuse que les circonstances qui entourent sa mort. Cette recherche de la vérité se transforme en une véritable quête initiatique, à mesure que le voyage livre ses secrets sur Mia, leur famille et le véritable motif de ce tour du monde.

Pourquoi - comment ce livre ?

Acheté il y a presqu'un an chez France Loisirs et mis dans ma PAL, en attente, le roman portait l'étiquette "En avant première". Il y a quelques jours, j'ai été intriguée en lisant un billet d'Ingrid sur Les soeurs de l'Océan, car je retrouvais le même résumé. C'est effectivement le même roman, publié en France sous deux titres différents par deux maisons d'édition différentes.

Les premières pages en 3 minutes 

Mon avis 

On entreprend avec Katie le voyage que sa soeur Mia a fait avant elle, et où elle a laissé sa vie. La lecture du carnet de voyage de Mia guide les étapes de Katie qui veut comprendre pourquoi sa soeur est morte, une mort que les autorités lui décrivent comme un suicide. 

Au cours du voyage, il y a des hommes, communs ou non à l'histoire des deux soeurs, à commencer par Finn, l'ami de toujours, Ed, le fiancé de Katie que Mia n'appréciait pas, et Noah, le surfeur rencontré à Bali. Mais il y a aussi, les secrets de famille bien gardés jusque là et qui vont se révéler.

C'est bien écrit, parfois un peu trop linéaire dans la construction, avec un passage de Mia à Katie à chaque chapitre, mais dans l'ensemble, j'ai eu plaisir à lire ce roman que je vous conseille.

Guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de la soie

guide-a-l-usage-des.jpg
Résumé


Un carnet de notes. Un héritage inattendu. La rencontre improbable de deux mondes.

Parce qu'elle cherche à fuir l'Angleterre de l'entre-deux-guerres et son carcan bourgeois, Evangeline, jeune femme éprise de liberté, décide de suivre sa soeur missionnaire jusqu'en Asie, emportant avec elle sa bicyclette. Des décennies plus tard, Frieda, une Londonienne en perpétuel transit, apprend qu'elle est l'unique héritière d'une femme dont elle ignore tout. Débute alors pour elle un fabuleux voyage à travers le temps.

Mon avis 


La 4è de couverture était alléchante mais j'ai eu bien du mal à m'attacher à ce roman. J'ai trouvé les personnages fades et le séjour à Kachgar beaucoup trop dilué. Le reste de la Route de la Soie est "survolé", si je puis dire ainsi....Par ailleurs, la traduction est beaucoup trop littérale ce qui parfois donne des phrases un peu bancales et sans grand sens dans notre langue. L'histoire du hibou n'a pas grand intérêt non plus.
Bref, une déception au final.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×