rêves

  • Narcogénèse d'Anne Fakhouri

    Editions l'Atalante - Date de sortie : 7 avril 2011 - ISBN 9782841 725373 - 312 pages

    4è de couv'

    Louise Gaucher travaille dans un service de réanimation. Dès qu'elle le peut, elle s'assoupit auprès de ses malades plongés dans le coma. Elle a le don de voyager dans le « monde des rêves » où les patients choisissent entre la vie et la mort.
    Simon Larcher est flic. Il ne boit plus, ne baise plus et ne joue à rien. Il voudrait juste nettoyer le monde de son horreur et de sa tristesse.
    Une nuit de janvier, un enfant de la DDASS disparu est retrouvé dans le parc du Chais, propriété de la puissante et riche famille de Louise...

    Mon avis 

    La lecture, notamment dans les cinquante premières pages, est rendue difficile par les trois fils narratifs que l'on suit tour à tour et pour lesquels l'auteur donne si peu de points de convergence qu'elle a failli me perdre. J'ai donc peiné pour trouver le lien entre Louise, Simon et Dorian. 

    Et voilà, page 200, ma patience est à bout : entre la forme, embrouillée à souhait, et le côté glauque de l'histoire, j'abandonne... Le style est pourtant soigné (vocabulaire, syntaxe...), mais ça ne m'a pas suffi

    Ma note  8.5

  • Sérum T1 à 6 d'Henri Loevenbruck

    cvt-serum-saison-1-episode-6-8121.jpeg

    Mon avis 

    Alors voilà bien une série que je vous recommande chaudement !

    Au menu, de l'action -vive et intrépide- des personnages -bien campés, infiniment sympathiques, que l'on croit (re)connaître- un style résolument scénaristique, une écriture fluide et soignée ; en clair un très très bon moment de lecture que nous offrent les deux complices : Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza.

    Il fallait y penser de faire un roman-feuilleton, un genre plus guère utilisé depuis le XIXè ; culottés les gars, je vous dis !
    Cerise sur le gâteau : à la fin de chaque très court chapitre, un flashcode nous offre la musique composée par HL himself. Une bande-son comme dans un film et de très belle facture.

    Que du bonheur vous dis-je ! Et quoi, vous êtes encore là à me lire, au lieu de vous presser chez votre libraire ? Mais savez-vous bien, malheureux, que dans certaines régions il y a rupture de stock et donc un délai d'attente ?
    Vous l'avez compris, cette petite série a tout d'une grande et l'impatience est grande de voir arriver la saison 2 !