relations parents-enfants

Vends maison de famille de François-Guillaume Lorrain

Editions Flammarion - Date de sortie : 2 mars 2016 - ISBN 9782081 375987 - 215 pages

4è de couv'

"Oui, je voulais bazarder cette maison. J'avais mes raisons. Autrement dit : des souvenirs." En faisant le portrait d'un homme partagé entre l'amour qu'il porte à sa mère et ce refus d'héritage qu'il lui oppose, François-Guillaume Lorrain nous raconte une histoire aussi singulière que collective, celle d'une maison de famille.

Mon avis 

Voilà le type même de roman dont la 4è de couv' m'a séduite, notamment autour du thème de la maison de famille. Et pourtant je sais déjà que je l'oublierai aussi vite que je l'ai lu.

C'est écrit dans un bon français, de courts chapitres rythment le récit, mais j'ai trouvé l'histoire finalement banale : une maison de campagne où les enfants en ont bavé sous la houlette d'un père maltraitant, lieu qu'ils se jurent de vendre au plus vite le moment venu, et que malgré tout ils gardent et habitent. Plusieurs thèmes traversent le récit comme la transmission, la mémoire et ce que l'on retient vraiment de notre enfance... Alors certes, il y a les ressentis du narrateur, mais ils ne m'ont procuré aucune émotion, je me suis contentée de tourner les pages.

Une déception somme toute !

Ma note 14,5

Dans le silence de ton coeur d'Alice Ranucci

Editions Hachette Romans - Date de sortie : 17 février 2016 - ISBN 9782012 040915 - 234 pages - Traduction de Camille Paul

4è de couv'

A seize ans, Claudia est belle, populaire, et obtient tout ce qu'elle désire. Aller en cours ? Obéir à ses parents ? A d'autres ! Elle préfère retrouver ses amis dans les rues de Rome et attirer l'attention de Rodrigo, le plus séduisant garçon du lycée. Sa mère lui reproche son comportement immature et l'oblige même à travailler bénévolement dans un centre pour jeunes immigrés. Claudia s'en moque. Elle la défie toujours plus, se préparant, chaque fois, à subir de nouvelles remontrances. Mais, un soir, tout s'arrête. Il n'y a pas de dispute. Il n'y en aura plus jamais. Claudia se retrouve seule, face à sa conscience.

Mon avis

On peut dire que cette jeune auteure italienne de 17 ans a la fibre littéraire ! 

Elle nous propose une histoire magnifique avec des personnages intéressants, notamment Claudia, la narratrice, dont on suit l'évolution tout au long du roman, mais aussi de très beaux personnages secondaires comme Giancarlo et Samuel.

Elle aborde l'air de rien dans ce joli roman bien troussé, tous les sujets qui touchent les ados : les relations avec les parents, le groupe d'amis et ce qu'on doit accepter pour en faire partie, l'alcool et la drogue, les humiliations, la grossesse non désirée, la culpabilité, la responsabilité, mais aussi les migrants. Le tout avec une jolie sensibilité et une maturité étonnante. 

Quant à sa plume, elle court, fluide et légère, nous arrachant toutes sortes d'émotions, qui font que je vous recommande vivement ce roman. Il fut pour moi un très bon moment de lecture.

En bonus à la fin du livre, un entretien avec l'auteure, dont on sent qu'elle est "punchie"... 

Ma note 17

Ce livre participe au Challenge 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×