nouveau départ

  • Partir de Tina Seskis

    Editions Pocket - Date de sortie : - ISBN 9782266 250900 - 425 pages - Traduction de Florianne Vidal

    4è de couv'

    Parfois, il faut savoir quitter sa vie... Un matin comme un autre à Manchester. Ben Coleman se réveille, sa femme Emily n'est pas près de lui. Elle n'est pas non plus dans la maison. Il commence à la chercher, sans trop d'inquiétudes... au début. Londres. Ce matin, Emily est arrivée en train de Manchester. Derrière elle, elle a laissé sa vie. Un mari charmant, un fils adorable, une maison ravissante. Sa nouvelle existence ? Une fausse identité, un appartement miteux, un travail sans avenir... Qu'est-ce qui peut ainsi pousser une femme à abandonner une vie en apparence équilibrée ? Que cherche-t-elle à fuir ?

    Mon avis

    L'idée de départ telle que racontée dans le pitch me plaisait bien, c'est donc avec enthousiasme que j'ai démarré cette lecture. Mais très vite, j'ai été gênée par le saucissonnage excessif entre passé et présent, un peu perdue par qui est qui à chaque début des courts chapitres. On comprend bien que l'auteur a voulu livrer les éléments de l'intrigue au compte-goutte, mais trop c'est trop et elle a bien failli me perdre. Par ailleurs, pour nous expliquer les raisons de ce départ subit d'Emily, elle utilise des tours de passe-passe un peu "téléphonés", ce qui rend la chose artificielle : la rencontre avec Robbie, la promo ultra rapide dans l'agence de com'... Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux personnages non plus.

    Bref, une quasi déception même si j'ai lu jusqu'à la fin parce que je voulais savoir le fin mot de l'histoire.

    Ma note 14,5

  • Le carnet de Lili d'Annick Kieffer

    lecarnet-de-lili.jpg

    Editions Nouvelles Plumes - 2013 - 267 pages

    Résumé

    À un tournant de sa vie, Clémentine décide de se lancer sur la route de Compostelle avec sa chienne Morvane. Au gré de son périple, elle tombe sous le charme d'un vieil hôtel à l'abandon ; sous la poussière, la jeune femme trouve le journal de l'ancienne propriétaire, Liliane. Alors qu'elle découvre les secrets et blessures que ces pages recèlent, Clémentine fait la connaissance de Patrick, séduisant et farouche célibataire...

    Mon avis 

    J'ai eu un peu de mal à entrer dans le récit, car j'ai trouvé parfois le style un peu pesant, mais heureusement, ça s'est arrangé par la suite.

    Quelques anachronismes aussi ; par exemple, à un moment, il est fait allusion à des problèmes comme les déchets toxiques dont je ne suis pas sûre qu'ils aient été une préoccupation dans les années soixante.

    Le roman est composé d'un aller-retour entre l'histoire racontée dans le carnet de Lili que découvre Clémentine, et ce que vit Clémentine à ce moment-là (rémission d'un cancer, tournant dans sa vie...). Patrick va entrer dans sa vie et l'obliger à "avancer", personnage parfait qui lui souffle les bonnes pistes à emprunter. L'intrigue est un peu "téléphonée" : on comprend vite qui est Patrick et ce qu'ont vécu Lili et sa soeur. Quant à l'écriture des dernières années du journal, je doute un peu qu'une malade atteinte d'Alzheimer puisse écrire avec un tel recul sur soi et avec une telle précision.

    Tout ça pour dire que je suis allée au bout du livre, mais sans réel entrain...