mémoire

La mémoire d'une autre de Mélanie Rose

Editions Archipoche - Date de sortie : 6 novembre 2013 - ISBN 9782352 875529 - 418 pages - traduction de Séverine Quelet

4è de couv'

En pleine tempête de neige, une jeune femme est victime d'un accident de voiture. À son réveil chez l'homme qui l'a secourue, elle est incapable de se rappeler qui elle est ni d'où elle vient...
 Pour tenter de recouvrer la mémoire, elle se soumet à des séances d'hypnose. Lui reviennent alors des souvenirs qui ne sont pas les siens, mais ceux d'une femme ayant vécu au XIXe siècle...
Une héroïne attachante, une maison qui renferme des secrets et un zeste de surnaturel apportent à cette histoire d'amour une dimension hors du commun.

Mon avis 

L'auteur a une plume très agréable à lire et évoque de nombreux thèmes : amnésie, secrets de familles, âmes soeurs, réincarnation, deuil, culpabilité... au service d'une histoire qui parle de famille au sens large. Au cours des séances d'hypnose, l'héroïne est renvoyée au début du XXè siècle, ce qui fait douter de ce qu'elle revit alors, mais aussi de tous ceux qui l'entourent. Cherchent-ils réellement à l'aider à retrouver la mémoire ou bien l'embrouillent-ils ? Pour cacher quoi ? Et puis, il y a des histoires d'amour, de l'émotion... 

Une très bonne lecture avec des personnages attachants et une histoire habilement tissée pour nous faire tourner les pages sans relâche. Lisez ce roman, c'est un bon moment assuré, en bonne compagnie !!

Ma note 16.5

   L'auteur qui a aussi écrit Coups de foudre

L'exil des anges de Gilles Legardinier

Couverture L'exil des anges

Editions Pocket - Collection thriller - Date de sortie : 14 octobre 2010 - ISBN  978-2266196338 - 343 pages

Recommandé par Gérard Collard de la Griffe Noire 

Résumé

Ils ne se connaissent pas, mais un même rêve leur a donné rendez-vous dans une mystérieuse chapelle des Highlands. Valeria, Peter et Stefan ignorent qu’ils sont la preuve vivante d’une découverte révolutionnaire sur les arcanes de la mémoire faite vingt ans plus tôt par deux scientifiques disparus. Une découverte que beaucoup voudraient s’approprier – à n’importe quel prix. Pour échapper à ceux qui les traquent, ils n’ont pas d’autre choix que de remonter à l’origine du secret dont ils sont les ultimes gardiens. Leurs souvenirs sont des sanctuaires. À eux d’en trouver les clés… Ce thriller humaniste vous entraînera aux limites de la conscience, au cœur d’une aventure qui vous hantera longtemps, comme un rêve…

Pourquoi - comment ce livre ?

Parce qu'il est dans ma PAL depuis un petit moment et que Gloewen me l'a choisi dans le cadre du Challenge Livr'adeux pour Pal'Addict.

Les premières pages en 3 minutes   

Mon avis 

Je n'attendrai pas la fin de ce billet pour vous dire que j'ai adôooré ce livre.

Il y a tout ce que j'aime : du rythme, des personnages dont j'ai eu plaisir à suivre les aventures, du suspense, une écriture fluide et agréable. Enfin le sujet : la mémoire des âmes, est un de ceux qui me passionnent. Que devient l'âme quand le corps meurt ? Impensable qu'elle ne demeure pas quelque part dans un éther quelconque, avant de retrouver un corps où poursuivre son voyage. Et que transmet-elle à ce nouveau corps ? quels souvenirs fait-elle resurgir ? Et quels usages ignobles en feraient des états ou des personnes mal intentionnés s'ils venaient à décider de faire parler ces souvenirs ? 

Une lecture coup de coeur pour moi et que je vous conseille vivement !

coup-de-coeur-2.jpg

Et un grand merci à Gloewen qui, dans le cadre du Challenge Livr'adeux pour Pal'Addict, m'a incitée à sortir ce livre de ma PAL, où il dormait depuis quelques mois déjà !

https://i0.wp.com/img19.imageshack.us/img19/7835/challenge3.png

 

Quatre murs de Kethévane Davrichewy

Couverture Quatre murs

Edition Sabine Wespieser - 6 février 2014 - ISBN 978-2848051598 - 180 pages

Résumé

La maison familiale est trop vaste pour une femme seule. En ce jour de déménagement, les quatre enfants, devenus adultes, s’y retrouvent pour la dernière fois. Leur père est mort. Dans les pièces vides qui résonnent, les propos en apparence anodins se chargent de sous-entendus. Ces quatre-là se connaissent trop pour donner le change, d’autant que leur mère, profitant qu’ils soient pour une fois ensemble sans enfants ni conjoints, soulève la question de l’héritage.
Deux ans plus tard, rien n’est résolu : les frères et sœurs ne se parlent plus guère, et surtout pas de leur passé. Sur l’insistance de leur mère, ils ont pourtant accepté de se retrouver en Grèce, le pays de leur origine, dans la maison où l'aîné vient de s'installer.
Ce voyage est, pour chacun d’entre eux, l’occasion de revenir sur l’ambivalence de leurs relations. Comment en sont-ils arrivés là, eux qui étaient tout les uns pour les autres ?

Pourquoi - comment ce livre ?

Parce que j'avais aimé Les séparées du même auteur et que je m'étais promis de la suivre lors de sa publication suivante. Très bonne maison d'édition qui publie des romans de qualité.

Mon avis

Roman découpé en prologue, trois chapitres pour les enfants, dont un pour les jumeaux, et épilogue. Chacune des parties nous fait avancer dans la connaissance de cette famille, ses zones d'ombre, ses secrets qui plombent les relations présentes. 

L'atmosphère est un peu pesante, beaucoup de questionnements. L'auteur s'est fait une spécialité, semble-t-il, de décortiquer, de manière très fine, les plis et replis des histoires familiales, .

On ressort de cette lecture avec des interrogations sur le fonctionnement de sa propre fratrie : aussi liés que l'on ait été enfants, qu'en reste-t-il à l'âge adulte ? Qu'est-ce qui éloigne, rapproche ? Quel rôle ont les parents dans ces relations ? Quelles alliances, quelles scissions ? L'envie nous prend alors de (re)prendre contact, afin de ne pas laisser filer les jours, s'installer la distance, au (faux) prétexte qu'on est pris par le travail, les enfants... Quant à la forme, beaucoup de dialogues.

Court roman, mais percutant, qui bouscule. A lire, c'est sûr !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×