Egypte

  • J'ai construit la grande pyramide de Christian Jacq

    XO Editions - Date de sortie : 9 octobre 2015 - ISBN 9782845 638174 - 401 pages

    4è de couv'

    Je suis né il y a cinq mille ans dans un village du sud de l'Égypte. J'aurais dû rester paysan, comme mon père. Mais je me suis révolté contre un scribe de la corvée, le Profiteur, et je me suis enfui pour échapper à la prison.
    Dans la capitale, j'ai eu la chance d'être recruté sur un gigantesque chantier, celui de la future Grande Pyramide de Khéops. Embauché au bas de l'échelle, j'ai écouté les paroles de mes maîtres, afin de devenir tailleur de pierre. Et j'ai été associé à toutes les étapes de la construction d'une pyramide unique et inégalable.
    Vingt ans... 
    Vingt ans d une aventure peuplée de dangers, au cours de laquelle j'ai connu de rudes épreuves, des amitiés indestructibles et un amour fou. 
    La vie dont je rêvais et qui s'est construite par mes mains.

    Mon avis

    Se replonger dans un roman de Christian Jacq est toujours un moment agréable. Son écriture rend réaliste l'atmosphère et l'environnement. Les pieds dans le sable et les cheveux soulevés par le vent dans les palmiers... 

    Nous suivons l'histoire de la construction de la pyramide, demeure d'éternité de Khéops, du choix du terrain jusqu'à l'inauguration. Toute la technique est expliquée. Et c'est là que c'est intéressant, il ne s'agit pas d'un essai, mais bien d'un roman avec des personnages bien campés, une histoire de fraternité dans l'équipe, une histoire d'amour avec la belle Merety. Beaucoup de pièges jalonneront la construction, la jalousie entraînera certains personnages sur la voie du délit et même du crime, mais la réussite et le génie des bâtisseurs est encore bien visible de nos jours.

    Une bonne lecture que je vous conseille vivement.

    Ma note : 16

  • Sixtine de Caroline Vermalle

    Couverture Sixtine

    Editions Hachette Livre - Collections Black Moon - 1er novembre 2013 - 350 pages

    Résumé

    Egypte, aujourd'hui. Le monde entier s'émerveille et les égyptologues jubilent car Nefertiti vient de livrer un nouveau secret. Simultanément, la grande pyramide de Khéops est le lieu d'une découverte macabre. Une jeune femme de 22 ans est retrouvée, presque morte, dans une chambre dont les scientifiques ignoraient jusqu'à l’existence. A son côté repose la dépouille de son mari. Or, rien ne permet de penser que le tombeau royal a pu être ouvert depuis la pose de la dernière pierre il y a... 4000 ans. Rien, hormis une petite fente à peine assez large pour laisser passer un souffle d'air. Le cadavre de la pyramide est celui de Seth Pryce, un milliardaire américain. Quelques semaines plus tôt, il avait épousé à grands frais une jeune femme de toute beauté. Mais la rescapée de Khéops n’a plus rien en commun avec la créature de rêve dont les tabloïds firent alors leur une : ses cheveux ont viré au gris, ses yeux à un vert inhumain, et son corps ferait pâlir d'envie un squelette. Un tatouage en croix orne le bas de son ventre, dont Jessica Desroches-Pryce ne se rappelle pas l'origine. En fait, Jessica Desroches-Pryce ne se souvient de rien, si ce n'est de son prénom : Sixtine.

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Vu une note sur le blog de Joe (Livraddict)  et déjà lu deux romans que j'ai bien appréciés de cet auteur.

    Mon avis 

    Un très bon moment de lecture (décidément en ce moment, j'ai la "bonne main" !)

    L'histoire est très intéressante, mêlant antiquité et époque actuelle, mystère et réalité. Le rythme est soutenu avec de nombreux rebondissements et péripéties. Les personnages sont bien typés et on a plaisir à les accompagner dans cette aventure. La plume de l'auteur est déliée et très agréable à lire. 

    Je vous recommande vivement cette lecture, dont le seul défaut est que le tome 2 n'est pas encore sorti ! Il nous faudra donc attendre quelques mois encore, pour découvrir qui est réellement Thaddeus, comment va évoluer l'histoire de Sixtine, si Max va la revoir, et la journaliste aux cheveux roses ??? Bref, j'aimerais que l'auteur se dépêche de nous livrer la suite...Sourire

    Citation 

    *Etre mère, c'est faire une promesse d'amour inconditionnelle, c'est aimer envers et contre tout.

×