confessions

Confess de Colleen Hoover

Editions Hugo et compagnie - Date de sortie : 7 avril 2016 - ISBN 9782755 623192 - 344 pages - Traduction de Pauline Vidal

4è de couv'

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour un entretien, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à cacher à tout prix.

Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde, pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne pensait. Elle n'a qu'une solution : s'éloigner d'Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c'est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeurs que la vérité...

Mon avis

Un scenario assez prévisible,  porté par des personnages bien campés, attachants pour certains. L'auteur sait jouer sur les émotions du lecteur. 

Quelques idées originales (les toiles "d'Owen" qui sont les créations d'un artiste bien réel : Danny O'Connor, les confessions déposées dans la boîte aux lettres...), et une histoire rythmée font que l'on tourne les pages sans déplaisir.

Quant à la question de la vérité, elle est trop vaste pour trouver une réponse dans une romance où elle n'envisage qu'un aspect des choses. Pas de réflexion très poussée mais néanmoins un roman qui fait passer un bon moment de lecture.

Ma note 14,5

  L'auteur

Treize raisons de Jay Asher

13-raisons.jpg

Editions Le Livre de Poche - 2012 (2007 version originale) - 316 pages - Traduction de Nathalie Peronny

Résumé

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails.
Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...

Mon avis 

Pour travailler dans un établissement scolaire, je connais bien cette spirale qui peut entraîner un(e) ado au mal-être extrème. Dans ce roman, tout sonne juste, avec cependant un brin de paranoïa. L'auteur n'avait peut-être pas besoin d'en faire autant pour rendre son propos fort. Il l'était déjà en lui-même.  

J'ai par contre,  trouvé le procédé utilisé intéressant et pour le moins inédit... Ces cassettes que se passent ceux qui ont l'heur d'être cités à comparaître rendent plus fortes encore les paroles laissées par Hannah.

Lecture dérangeante comme peut l'être le sujet mais intéressante néanmoins et que je vais faire circuler dans mon cercle de travail.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×