Otages intimes de Jeanne Benameur

Editions Actes Sud - Date de sortie : 19 août 2015 - ISBN 978-2330053116 - 176 pages 

4è de couv'

Photographe de guerre, Etienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage. En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l'ampleur de ce qu'il lui reste à ré-apprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril. De retour au village de l'enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre duquel il pourrait reprendre langue avec le monde. Au contact d'une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos. Dans ce progressif apaisement, se reforme le trio de toujours. Il y a Enzo, le fils de l'Italien, l'ami taiseux qui travaille le bois et joue du violoncelle. Et Jofranka, l'ex petite fille abandonnée, avocate à La Haye, qui aide les femmes victimes de guerres à trouver le courage de témoigner. Ces trois-là se retrouvent autour des gestes suspendus du passé, dans l'urgence de la question cruciale : quelle est la part d'otage en chacun de nous ?

Mon avis 

Tout dans ce court roman nous atteint au plus profond : le sujet -le retour de l'otage et sa redécouverte de la vie et son impossibilité à oublier les images- et l'écriture. L'auteur cisèle des phrases qui nous prennent à la gorge, nous tirent les larmes, nous atteignent au tréfond de notre âme. "C'est dans les veines, au secret des poitrines que les mots fous se disent. Rien ne passe les lèvres." "Est-ce que chaque bonheur n'est pas là pour créer l'espérance du suivant ?" Il y a des phrases sur les ressentis de la mère qui touchent à l'universel, qui m'ont bouleversée. Les personnages sont beaux, forts de leurs faille, et c'est juste magnifique : l'histoire d'amitié à trois, puis la femme de là-bas et ses deux enfants, Irène...

J'ai tellement aimé que je trouve difficile d'en parler sans affadir tout ce qui fait la grandeur de ce roman. Je peux seulement vous conseiller de le lire et vous souhaite d'y trouver autant de plaisir et d'émotions que j'en ai eus

coup-de-coeur-2.jpg

Ma note 18.5

 

retour à la vie ordinaire otage auteur française

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×