Le pensionnat des jeunes filles sages d'Anton Disclafani

Editions Denoël - collection Histoire romanesque - 6 juin 2013 - 592 pages - Traduction de Christine Barbaste

Résumé

Années trente, Caroline du Nord. À la suite d'une tragédie familiale dans laquelle elle a joué un rôle mystérieux, la jeune Thea est accompagnée par son père dans un internat pour jeunes filles de la haute société sudiste. Là, on inculque une éducation très stricte aux futures épouses, et on remet dans le droit chemin les âmes égarées. Le seul moment de plaisir, ce sont les leçons d'équitation. Thea va devoir se plier à ces nouvelles règles. L'internat est tenu par un couple sévère, qui connaît les véritables raisons de la présence de Thea. Si Mme Holmes juge et condamne, M. Holmes se montre bien plus compréhensif avec la ravissante Thea. Rebelle, brave jusqu'à l'inconscience, et surtout avide de croquer la vie à pleines dents, Thea prend tous les risques, balaie les conventions, bouscule les préjugés. Et depuis la nuit des temps, une telle arrogance se paie au prix fort...

Pourquoi - comment ce livre ?

Pour le thème et pour l'époque. J'ai aussi bien aimé la photo de couverture.

Mon avis 

Déçue au point d'avoir abandonné un peu avant le milieu ; c'est lent, il ne se passe pas grand chose, je ne me suis pas attachée aux personnages. Bref, je me suis royalement ennuyée, agacée  de voir que la 4è de couverture ne tenait pas ses promesses.....

années 30 éducation des filles

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×