totalitarisme

Parcs de mémoire de Maurice Mourier

Couverture de Parcs de mémoire

Editions Denoël - Collection Présence du futur - 1er février 1985 - ISBN - 256 pages 

Résumé 

Que faire quand on se découvre, vers le début du III° millénaire, complice d'une formidable entreprise d'extermination des plus faibles ? Le héros de cette histoire, un idéaliste — est-ce à dire un niais ? — en meurt.
Que faire quand, des décennies plus tard, on a connaissance, par un manuscrit, de la réalité longtemps étouffée de l'holocauste ? L'éditeur potentiel du texte, indécis, n'en fait pas un drame de conscience, mais une affaire, et cherche un « créneau ». C'est que la partie de la Terre où il vit est devenue un vrai paradis, où le sexe est sans péché, où la seule loi c'est le bonheur, où l'on se moque de la mémoire. 
Et nous, est-ce que nous ne foulons pas sans remords, jour après jour, dans l'allégresse de l'oubli, une poussière faite des os, du sang, des souffrances de millions de victimes, comme on dit, « innocentes » ?

Pourquoi - comment ce livre ?

Mon chéri l'a exhumé de sa bibliothèque pour me le mettre entre les mains, suite à une discussion que nous avions eue sur la 'valeur' des humains.

Mon avis

Le roman débute par une magnifique et poétique description du monde où vit Globe, le narrateur, avec sa femme Givre et leurs deux enfants. Un monde idyllique de facilité, de sérénité, sans heurts.

C'est au travers du journal de Rudi Traum, un vieux manuscrit découvert par Chaune que l'on comprendra à quel prix ce monde a été créé.

Le rythme est lent, lénifiant, parfois même à la limite du supportable (avec l'envie de poser le livre, ce qu'on ne fait pas !) pendant que l'on suit le déroulement du projet Météore.

Et on voit comment un projet anodin au départ, imaginé par des gens de bonne foi, est dévoyé par les puissants, pour aboutir à un génocide de grande ampleur. Aucune scène violente cependant, tout est paisible, serein, consenti. Ca n'en est que plus effrayant et fait froid dans le dos...

Ecriture qui manque parfois un peu de fluidité et peu de dialogues pour donner du rythme, mais cela convient au sujet traité. 

A lire !

Citations

*Les drogues douces existent partout dans le Tiers Monde, où elles jouent un rôle appréciable de machines à calmer à peu de frais les ventres creux et de coupe-révolutions.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×