romance

  • Tout sauf le grand Amour de Kristan Higgs

    Couverture Tout sauf le grand Amour

    Editions Harlequin - Collection Mosaïc Poche - Date de sortie : 28 mai 2014 - ISBN  978-2280315401 - 472 pages - Traduction de Karine Xaragai

    Résumé

    Ce que cherche Lucy Lang à l’aube de ses trente ans ? Un homme sympa et honnête. Un homme qui s’occuperait du jardin, des barbecues, et qui jouerait au foot avec les enfants. Et surtout, surtout, un homme qui ne déclencherait en elle aucun émoi amoureux, aucune grande passion. Car Lucy refuse l’idée de souffrir de nouveau, comme elle a souffert cinq ans plus tôt en perdant son mari.

    Alors, même si le passé n'est pas complètement enfoui, loin s'en faut, elle décide d'avancer et pour commencer de se remarier et d'avoir des enfants....

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Pour la couverture gourmande et parce que l'été, je lis en général deux ou trois romans Harlequin Sourire !

    Les premières pages en 3 minutes    

    Mon avis

    Lucy cherche donc à se remarier, afin de surmonter son veuvage et avoir des enfants. Elle peine à oublier le sublime Jimmy, a peur de tomber amoureuse et de souffrir à nouveau, peur d'intégrer la confrérie des Veuves Noires...

    Le propos est divertissant, même si parfois un peu longuet. Pour crédibles qu'elles soient, ses peurs et tergiversations sont un peu "too much". Mais les personnages sont plaisants et au final, on passe un bon moment, surtout que le ton est souvent amusant.

    Petit roman d'été !

  • Un amour très troublant de Julie Mullegan

    Un amour très troublant

    Editions HQN (Harlequin Numérique) - Date de sortie : 1er août 2014 - ASIN B00LO59FCE - 2330 KB soit 90 pages papier

    Résumé

    Alice ne reconnaît plus sa vie. Alors qu’elle s’évertuait à préparer un projet qui aurait pu sauver les ateliers de dentelle Kerloch, son directeur et bienveillant mentor a fait une crise cardiaque. Et voilà qu’elle se retrouve sous les ordres d’un commercial crapuleux aux intentions plus que suspectes ! Plus encore, elle qui était une célibataire endurcie et se résignait presque à finir sa vie seule dans sa petite maison bretonne, s’est laissé prendre au charme du mystérieux Rodolphe, son nouveau voisin. Ballottée entre le tourbillon de l’amour et la tempête qui couve à son travail, Alice n’a plus qu’un espoir : que son cœur l’aide à faire les bons choix…

    Pourquoi - comment ce roman ?

    Parce que c'est l'été, et que l'été, je lis quelques Harlequin Sourire

    Les premières pages en 3 minutes   

    Mon avis 

    La Bretagne, la broderie, deux sujets qui m'ont fait apprécier cette grosse nouvelle, bien écrite, au rythme enlevé, même si l'intrigue est un peu légère. 

    Un moment de lecture agréable.

  • Hôtel Vendôme de Danielle Steel

    Couverture Hôtel Vendôme

    Editions Pocket - date de sortie : 22 mai 2014 - ISBN 978-2266246798 - 330 pages - Traduction de Nelly Ganancia

    Résumé

    Marié et père d'une petite fille prénommée Héloïse, Hugues vient de réaliser son plus grand rêve : devenir propriétaire d'un hôtel dans l'Upper East Side à New York. Seule ombre au tableau : sa femme le quitte pour un autre.

    Pour Héloïse, l'hôtel Vendôme devient vite sa maison. Elle y grandit au milieu des clients prestigieux et des employés, et s'y forge un sacré caractère. Un caractère qui va donner du fil à retordre à son père...

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Parce que l'été, j'aime lire des choses légères.. Sourire

    Les premières pages en 3 minutes 

    Mon avis 

    Bon, on le sait à l'avance, quand on s'attaque à un Danielle Steel, c'est plein de gens beaux, intelligents, gentils, riches, doués pour tout, mais c'est tellement lisse !!!

    Les quelques petits soucis rencontrés par Hugues, le directeur du Vendôme, s'aplanissent rapidement parce qu'il a du charisme et sous la main, les bonnes personnes pour le seconder ou le sortir d'affaire. Les personnages n'ont pas d'épaisseur, sont trop parfaits.

    Bref, ça repose pendant les 50 premières pages, et après ça manque d'aspérité, de vraie vie, de péripéties, et ça finit par être d'un ennui...abyssal !!

  • Berill, Clara, Lucrèce de Françoise Bourdin

    Editions Omnibus - Date de sortie : 7 octobre 2010 - ISBN 9782258086104 - 1458 pages (contient les deux romans sur Berill Karoly : Une passion fauve et Berill ou la passion en héritage - les deux romans sur Clara Morvan : Le secret de Clara et l'Héritage de Clara - les deux romans sur Lucrèce Cerjac : Les années passion et Le choix d'une femme libre)

    Résumés 

    * Le secret de Clara

    Une nuit de 1945, à Vallongue, la propriété provençale des Morvan, Charles tue son frère Édouard d'un coup de revolver. Pour Clara, qui est la seule à avoir entendu la détonation et qui découvre le corps de l'un de ses deux fils sans vie, la conduite à tenir ne fait aucun doute : il faut que cela ait l'air d'un suicide. Sans laisser à Charles le temps de réagir, elle organise la macabre mise en scène.
    De retour dans l'hôtel particulier familial, une nouvelle vie s'organise dans le Paris de l'immédiat après-guerre.

    La détermination de Clara à préserver l'union de la famille est sans faille et, lors des longs étés en Provence, elle se réjouit de la complicité qui règne entre les cousins. Mais, devant le silence obstiné de Charles, elle perçoit une menace et redoute l'avenir....

    * L'héritage de Clara :

    L'héritage laissé par Clara Morvan à ses petits-enfants et à ses arrières-petits-enfants, ce n'est pas seulement l'hôtel particulier de Malakoff et la belle propriété de Vallongue, en Provence. C'est aussi un terrible secret qu'elle a cru enseveli à jamais. Clara avait deux fils, Charles et Édouard. Pendant la Seconde guerre mondiale, Charles avait été fait prisonnier. Édouard, réformé, avait mis à l'abri toute la famille : Clara, sa femme, ses enfants, Judith, la femme de Charles et leurs enfants. Jaloux de Charles, Édouard avait dénoncé Judith et sa fille à la Gestapo. Clara ne sut jamais comment Charles avait obtenu d'Édouard des aveux. Ce qu'elle savait, c'est qu'il l'avait tué. Elle avait tout fait pour que l'on croie à un suicide.Clara n'a jamais su non plus que ses petits enfants savaient ce qui c'était passé. Or, Charles l'avait dit à ses enfants avant de mourir. C'était pour cela que les deux clans de cousins se déchiraient.Poids des non-dits et des silences. Ce secret pèse aussi sur les arrières-petits-enfants. Il faudra un nouveau drame, le terrible affrontement de Virgile et de Cyril au cours duquel Cyril manque de perdre la vie, pour que l'abcès soit crevé.

    -:-:-:-:-:-

    * Les années passion

    À 21 ans, Lucrèce est une fille ravissante et volontaire, menant de front des études de journalisme et un emploi à mi-temps comme caissière dans un supermarché. Depuis le divorce de ses parents et les difficultés qui s'ensuivent, elle partage avec son frère Julien un modeste pavillon aux alentours de Bordeaux. Issue d'un milieu bourgeois qu'elle ne peut pas renier, Lucrèce n'en possède pourtant aucun des avantages. Sa situation familiale la précipite très tôt dans une réalité que son éducation ne l'a pas préparée à affronter. Mais il est une blessure dont elle ne guérit pas : avoir été rejetée par son père. Dès lors ce qui la motive n'est pas l'ambition mais la revanche.Une revanche prise sur les hommes avant tout. Il n'est pas question pour elle de s'attacher, de se livrer, toujours dans la crainte de l'abandon. Une exception seulement : Julien, le frère avec lequel elle a partagé tous les mauvais moments, avec lequel elle s'est liguée pour faire face. Mais Julien, lié par sa passion des chevaux, souffre beaucoup plus qu'elle du changement de statut social car il n'a pas la possibilité de modifier son destin.Chacun des membres de la famille donne à Lucrèce une raison supplémentaire de chercher à se libérer. La lâcheté de son père devant sa seconde épouse, l'égoïsme forcené de cette trop jeune belle-mère, le désespoir secret de son frère et la solitude de sa mère, qui s'est sacrifiée en vain, tout la pousse à vouloir se forger un avenir différent. Intelligente et déterminée, elle va réussir progressivement à imposer sa plume dans le milieu journalistique...

    * Le choix d'une femme libre

    Lucrèce a fini par accéder à son grand rêve. Caissière dans un supermarché bordelais, stagiaire, puis journaliste au Quotidien du Sud-Ouest, elle accepte l'offre de Claude-Éric Valère de participer à la création d'un nouvel hebdomadaire national. À trente-deux ans, elle a tout pour elle, beauté, intelligence et reconnaissance unanime du milieu pour ses articles engagés sur des sujets qui dérangent, comme la maltraitance des femmes ou le sang contaminé. Mais si sa carrière est sans faute, son cœur est confus... Fabian, chirurgien renommé du CHU de Bordeaux ? Elle le fréquente depuis dix ans, l'aime sincèrement pour ce qu'il lui a apporté, mais comprend que, à travers lui, elle a voulu régler un différend avec son père. Nicolas, rencontré peu avant Fabian ? Elle s'était vite éprise de lui, mais avait craint son fougueux attachement... Elle souhaitait rester libre, seule. Il n'empêche que, un soir d'ivresse, il lui a fait un enfant, mais qu'elle s'est bien gardé de le lui dire... Il croit même que la petite Roxane est la fille de Fabian. Lassé d'attendre et jaloux de son rival, il se mariera avec Sophie, modèle d'épouse, aimante, dévouée, mais dont il ne sera jamais amoureux. Une seconde nuit avec Lucrèce, quatre ans plus tard, le renvoie à l'évidence... Il demande le divorce, ce sera elle ou rien. De son côté, depuis la naissance de Roxane, Lucrèce s'est souvent interrogée. Comment a-t-elle pu tomber enceinte ? Son corps aurait-il parlé malgré elle pour dire ce que son cœur n'osait pas ? Il faudra le saccage de son appartement parisien par ceux que ses articles gênent, sa nostalgie grandissante de Bordeaux, d'une vie plus calme, la découverte qu'elle n'est pas la seule maîtresse de Fabian, pour qu'elle ouvre enfin les yeux...

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Parfait pour partir en vacances sans faire suivre une remorque de livres ! J'avais déjà lu les deux premiers romans, il m'en restait donc 4 en un seul livre.... Il y en a un qui a été épaté en chargeant la voiture !!!!  "Où est ton sac de bouquins ? - Pas besoin, mon chéri, tout est là," lui ai-je répondu en montrant mon "pavé". Sourire

    Mon avis 

    * Saga Clara Morvan : Une très belle histoire de famille,  dont l'auteur maîtrise parfaitement les subtilités, rivalités, jalousie, haine parfois. Tout est plausible dans cette histoire commencée pendant la seconde guerre mondiale et qui s'achève à  la fin de 70's, les lieux, les péripéties, les rebondissements...

    * Saga Lucrèce Cerjac : L'auteur aborde là nombre de thèmes de la vie de tous les jours : peut-on aimer deux personnes en même temps, les femmes battues, la pédophilie, le pouvoir de la presse, un peu le monde viticole (on est dans le bordelais !!), la passion des chevaux... Mais elle ne fait pas une thèse universitaire de chacun d'entre eux, Dieu merci ! ce sont les personnages qui les évoquent pour nous au long de ce dyptique que j'ai lu d'une traite. 

    J'aime toujours autant la plume dynamique, moderne, de Françoise Bourdin, qui m'a entraînée, au fil des pages, pendant les longues siestes paresseuses de l'été. Elle crée des personnages qu'il nous semble connaître au bout de quelques pages et que l'on quitte toujours à regret. Et puis, omme dans tous ses romans, les maisons ont  beaucoup d'importance, minutieusement décrites, vivantes... des personnages à part entière.

    Deux sagas que je vous recommande !

  • Au-delà de la vérité de Lucy Clarke

    Couverture Au-delà de la vérité / Les soeurs de l'océan              

    Editions France Loisirs - Date de sortie : 2013 - ISBN 9782298064964 - 432 pages - Traduction de Sylvie Schneiter

    Editions Presses de la Cité - Date de sortie : 22 mai 2014 - ISBN 978-2258098602 - 355 pages

    Résumé

    Lorsque Katie apprend la mort de sa sœur cadette, elle ne peut croire à la thèse du suicide. Mia, vingt-quatre ans, joyeuse et insouciante, venait d'entamer un voyage autour du monde avec son ami d'enfance, Finn. Comment a-t-elle pu se jeter du haut d'une falaise ? Et que faisait-elle seule à Bali ? Pour comprendre, mais aussi pour se libérer d'une certaine culpabilité, Katie décide de mettre sa vie entre parenthèses et de partir sur les traces de sa sœur, avec son carnet de voyage comme seul guide. De la côte des Cornouailles aux plages idylliques de Bali, Katie découvre une Mia aussi mystérieuse que les circonstances qui entourent sa mort. Cette recherche de la vérité se transforme en une véritable quête initiatique, à mesure que le voyage livre ses secrets sur Mia, leur famille et le véritable motif de ce tour du monde.

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Acheté il y a presqu'un an chez France Loisirs et mis dans ma PAL, en attente, le roman portait l'étiquette "En avant première". Il y a quelques jours, j'ai été intriguée en lisant un billet d'Ingrid sur Les soeurs de l'Océan, car je retrouvais le même résumé. C'est effectivement le même roman, publié en France sous deux titres différents par deux maisons d'édition différentes.

    Les premières pages en 3 minutes 

    Mon avis 

    On entreprend avec Katie le voyage que sa soeur Mia a fait avant elle, et où elle a laissé sa vie. La lecture du carnet de voyage de Mia guide les étapes de Katie qui veut comprendre pourquoi sa soeur est morte, une mort que les autorités lui décrivent comme un suicide. 

    Au cours du voyage, il y a des hommes, communs ou non à l'histoire des deux soeurs, à commencer par Finn, l'ami de toujours, Ed, le fiancé de Katie que Mia n'appréciait pas, et Noah, le surfeur rencontré à Bali. Mais il y a aussi, les secrets de famille bien gardés jusque là et qui vont se révéler.

    C'est bien écrit, parfois un peu trop linéaire dans la construction, avec un passage de Mia à Katie à chaque chapitre, mais dans l'ensemble, j'ai eu plaisir à lire ce roman que je vous conseille.

  • La lettre oubliée de Nina George

    Couverture La Lettre oubliée

    Editions Charleston - Date de sortie : 3 juin 2014 - ISBN 978-2368120255 - 397 pages - Traduction d'Amélie de Maupéou

    Résumé

    Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l’âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour vivre mieux. Il sait soigner tout le monde – à l’exception de lui-même.
    Cela fait vingt-et-un an, déjà, que Manon, la belle Provençale, s’est éclipsée pendant qu’il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu’il n’a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu’arrive l’été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s’échapper de la rue Montagnard pour s’engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein cœur de la Provence, avant de revenir à la vie.
    Une histoire pleine de chaleur, de réflexion et de drôlerie, racontée avec beaucoup de finesse, qui va tout droit au cœur du lecteur.

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Pour le bandeau rouge et parce que tout ce que j'ai lu jusqu'à présent de cette maison d'édition m'a plu.

    Mon avis 

    En ouvrant ce roman, on part à l'aventure de l'amitié, de la renaissance, de l'espoir.

    Notre pauvre Jean Perdu, qui porte si bien son nom, a vécu plus de vingt ans, emmuré dans son amertume, éperdu après le départ sans explication de Manon, dont il était l'amant. Manon, mariée à Luc dans le Sud de la France, lui avait laissé une lettre qu'il n'a pas lue.

    Pour de mauvaises raisons, il s'est interdit de vivre pendant toutes ces années, interdit aussi d'éprouver des émotions, de faire confiance à nouveau. Quand sa nouvelle voisine Catherine découvre la lettre et qu'il en prend connaissance, Jean, qui jusque-là prescrivait à ses clients, dans sa pharmacie littéraire,  le livre convenant à leur état, largue les amarres de sa péniche Lulu, et navigue en direction du Sud. Il lui faut mettre un point final à cette histoire qui l'a rongé si longtemps. Peut-être après, pourra-t-il envisager d'écrire une nouvelle page de son avenir. 

    Après des débuts un peu longuets, ou lents plutôt, on suit Jean dans ce que Sammy appelle "le temps blessé". Au fil de l'eau, il va rencontrer plusieurs personnes qui embarqueront avec lui. Il guérira finalement face à la Méditerranée, en écoutant les cigales.

    L'auteur nous livre une galerie de personnages attachants, émouvants, secrets, parfois "petits oiseaux blessés" qui trouveront dans le compagnonnage avec Jean les forces pour avancer dans la vie. On trouve de très beaux passages sur les émotions. 

    C'est un livre plein de tendresse,  de délicatesse, autour d'un amour partagé des livres, unbel éloge de l'amitié. Il m'a ravie  et je souhaite le partager avec vous !

     Citations

    * Papa dit que la Provence a taillé ses hommes dans les arbres, les falaises multicolores et les sources vives, et qu'elle les a baptisés Français. Ils sont ligneux et flexibles, pétrifiés et forts, ils s'expriment depuis les profondeurs de leurs différentes couches de sédiments et s'enflamment aussi vite qu'une brindille au contact du feu.

    * Tout le monde dispose d'une alcôve intérieure, un recoin où se cachent ses démons. Ce n'est qu'à condition de l'ouvrir et de les affronter que l'homme devient libre.