quête

  • Le dernier brûleur d'étoiles

    Editions Nouvelles Plumes - Date de sortie : juillet 2015 - ISBN 9782298102390 - 854 pages

    Logo prix litteraire  Prix de l'Imaginaire 2015

    Résumé

    A la suite d'un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l'orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l'institut juste avant son départ : "Trouve Calypso".

    Lorsqu'il est attaqué par une horde d'hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu'il a franchi les portes d'un autre monde. S'il était Celui qu'ils attendaient tous ?

    Mon avis 

    Ouf, j'en suis enfin venue à bout !

    L'histoire commençait bien, avec un scénario pas très original, mais une écriture agréable à lire, assez imagée. Malheureusement, très vite, des longueurs, des personnages pas plus attachants que ça, des péripéties en surabondance avec un côté "too much", ont fait que je me suis lassée et que j'ai trouvé les deux derniers tiers assez laborieux.

    Pourtant l'idée des Brûleurs d'étoiles était intéressante et originale elle,  et j'ai bien aimé Calypso et Aerlyn. Une quasi-déception, en somme !

    Ma note 14.5

    Ce livre participe au Challenge A la conquête des gros pavés.

    Paves livres

     

    Lire la suite

  • Médivaelia de Gala de Spax

    Couverture Médivaelia

    Editions Sharon Kena - 17 février 2014 - ISBN 978-2365405317 - 174 pages

    Résumé

    Médivaelia est une planète paisible dont l'unique sorcier vient de disparaître. Son élève, Flora, doit faire face à une étrange vague de folie qui s'empare de son royaume. Elle va devoir traverser le portail magique qui mène sur Terre afin de trouver le remède qui sauvera les siens... Mais entre choc des cultures et trahison, notre héroïne va avoir bien du mal à aller au bout de sa quête.

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Parce que j'ai aimé Jungle Shadow du même auteur et que le résumé m'a plu.

    Mon avis 

    J'ai bien aimé l'univers de ce roman, même si parfois on frôle le manichéïsme avec le Bien à Medivaelia et le Mal sur Terre.

    Comme dans Jungle Shadow du même auteur, on a une héroïne forte, courageuse, déterminée à mener à bien sa mission et une happy end. 

    C'est bien écrit, rythmé, on passe quelques bonnes heures de lecture. Ca devrait plaire aux filles ados !

  • L'île aux papillons de Corina Bomann

    Couverture L'île aux papillons

    Editions Charleston - 21 mars 2014 - ISBN 978-2368120170 - 425 pages - Traduit de l'allemand par Odile Brandt

    Résumé

    Lorsque Diana se rend au chevet de sa grand-tante Emmely, en Angleterre, cette dernière la charge d'une étrange mission : découvrir le lourd secret qui pèse sur leur famille et qui concerne Grace, l'arrière-arrière grand-mère de Diana.

    Diana part pour le Sri Lanka, la terre de ses ancêtres, colons à Ceylan. Elle y découvre une prophétie qui semble avoir changé le destin de sa famille et l'histoire d'un amour interdit... Durant sa quête, la jeune femme trouvera-t-elle enfin la paix pour elle et pour les siens ?

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Parce que je trouve que la ligne éditoriale de Charleston me convient, que j'ai aimé la couverture et que le mot "île" me fait toujours rêver.

    Mon avis 

    Des secrets douloureux soigneusement enfouis, des indices semés par les protagonistes, des rencontres opportunes et enrichissantes, on a là tous les ingrédients pour un roman qui a du souffle et nous tient en haleine de bout en bout.

    L'écriture est fluide, les personnages sont bien construits et on s'instruit sans qu'à aucun moment on verse dans le documentaire. Car l'auteur nous tricote une intrigue bien serrée qui va permettre à Diana de découvrir, dans un fabuleux jeu de piste, un pan de l'histoire de sa famille dans la lointaine Ceylan, actuel Sri Lanka, et aussi de mettre de l'ordre dans sa vie personnelle.

    C'est bon, ça se lit avec un plaisir fou et donc, je vous le recommande vivement.

    Challenge de lecture 2014 : Le bingo des livres

     

  • Se souvenir des beaux lendemains de Nicolas Carteron

    Couverture Se souvenir des beaux lendemains

    Editions Grannonio - 27 novembre 2013 - ISBN  979-1090789029 - 297 pages

    Résumé

    Nilse est beau, célèbre et adulé dans le monde entier. Il dispose des gens selon son humeur grâce à une carrière construite sur l'égoïsme et le narcissisme. En se promenant dans les rues désertes de Paris, sur un banc, il trouve un livre qui lui est dédicacé. En l'ouvrant, il ne peut soupçonner que toutes ses certitudes vont voler en éclats....parce que derrière chaque page se cache une vérité.

    Après ses deux premiers romans Une éternité plus tard et Elle était si jolie,  Nicolas Carteron signe là un roman dans lequel il entraîne le lecteur en Europe pour une histoire menée tambour battant où il entremêle suspense, amour et rédemption.

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Une lectrice de Babelio a attiré mon attention sur ce jeune auteur prometteur, d'après elle, valant au moins autant qu'un Musso ou un Levy !! La barre est haute... 

    Mon avis 

    C'est un billet en deux temps que je ferai pour ce roman.

    Au niveau de l'écriture, il y a nombre de maladresses ou de tournures superfétatoires dont on peut regretter qu'elles n'aient pas été "filtrées" par un correcteur, car à certains moments elles peuvent gêner le lecteur et desservir l'auteur, ce qui est dommage...

    Au niveau du récit en lui-même, j'ai craint au début, la linéarité de ce jeu de piste, mais l'écueil a été savamment évité grâce aux allers et retours entre le roman "même les étoiles s'éteignent", et la quête de Nilse. Je me suis donc laissé embarquer dans ce road trip salvateur pour le héros si détestable au début du livre.

    Au final, l'histoire racontée l'emporte sur le style et j'ai passé un bon moment de lecture.

  • L'autre d'Olivier Descosse

    Couverture L'autre

    Editions Delpierre - 20 février 2014 - 408 pages

    Résumé

    «Si vous pouviez vous projeter au plus profond de votre esprit, le feriez-vous ?»
    À vingt-­cinq ans, Julien Ducat mène une vie passionnante. Il est pilote de jet privé, fréquente des célébrités et enchaîne les conquêtes féminines. Son seul problème : une anesthésie affective qui l'empêche de tomber amoureux.
    Pourtant, une mystérieuse jeune femme va bouleverser la donne. Qui est-­elle ? D'où vient- elle ? Pourquoi tient-­elle tant à l'aider ? A-­t-elle un lien avec ces hallucinations dont souffre Julien depuis qu'il a involontairement absorbé du LSD ?
    Pour comprendre, il n'aura d'autre choix que de plonger dans les zones sombres de sa mémoire. Celles dont il a gommé l'existence quand il était enfant.

    Pourquoi - comment ce livre ?

    Je n'ai encore rien lu de cet auteur qui fait partie de La Ligue de l'Imaginaire comme Henri Loevenbruck, Bernard Werber, Maxime Chattam, Patrick Bauwen..., tous auteurs que j'apprécie énormément.

    Mon avis 

    Voilà le genre de roman dont on sort sonné...et infiniment bien. C'est juste magnifique ! Il y a TOUT : le rythme, le style, l'histoire.

    On est plongé dans l'(en)quête parapsychologique que va mener Julien pour surmonter son amnésie affective. Il est question d'Energie, de choix, de chemin de vie, de décorporation. C'est bien documenté, ce qui rend le récit crédible et cohérent.

    On voyage aussi, accompagnant Julien dans ses missions professionnelles (il est pilote) à Dubaï, en Russie, au Mexique, puis au Pérou où il va chercher des réponses personnelles.

    Beaucoup de dialogues et de courts chapitres donnent du rythme au récit. Des personnages aidants (avec un petit plus pour Yannick Clin d'œil), peu de femmes mais celles présentes sont de belles personnes. Julien ne m'était pas particulièrement sympathique au tout début, mais sans que j'y prenne garde, il m'a catchée et entraînée dans son aventure, et j'avoue que je n'ai pas résisté beaucoup !

    Jusqu'aux toutes dernières pages, l'auteur distille des révélations et c'est à regret qu'on referme le livre, dont j'ai surtout apprécié le côté positif du propos.

    Vous l'aurez compris, c'est un COUP DE COEUR !

    Bonus : un entretien avec l'auteur 

  • La Ballade de Lila K. de Blandine Le Callet

    La

    Editions Le Livre de Poche - 2012 - 354 pages 

    Résumé 

    La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.
    Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité.

    Au cours d’une enquête qui la mènera en marge de la légalité, Lila découvrira peu à peu son passé, et apprendra enfin ce qu’est devenue sa mère. Sa trajectoire croisera celle de nombreux personnages, parmi lesquels un maître érudit et provocateur, un éducateur aussi conventionnel que dévoué, une violoncelliste neurasthénique en mal d’enfant, une concierge vipérine, un jeune homme défiguré, un mystérieux bibliophile, un chat multicolore... 

    Pourquoi-comment ce livre ?

    Ce titre est dans ma LAL depuis sa sortie en 2010 chez Stock. Il parle d'interdiction des livres et ça m'a fait penser à Fahrenheit 451. Trouvé d'occasion le mois dernier, je lui ai fait rejoindre ma PAL !!

    Mon avis : à venir....

×