neurosciences

L'horizon à l'envers de Marc Lévy

Editions Robert Laffont - Date de sortie : 11 février 2016 - ISBN 978-2221157848 - 398 pages

4è de couv'

Où se situe notre conscience ? 
Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ? 
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet. 
Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus. 
Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

Mon avis

Alors cette fois, la magie n'a pas opéré. Elle n'a d'ailleurs pas vraiment opéré avec cet auteur depuis L'étrange voyage de Mr Daldry. Dans sa nouvelle "livraison", Marc Lévy et les medias qui relaient largement (sans peut-être avoir lu l'ouvrage !!) nous mettent l'eau à la bouche avec le sujet des neurosciences, mais il ne suffit pas d'en parler pour que ça fasse un bon roman d'anticipation.

L'intrigue est longue à se mettre en place et les dialogues un peu confus sur les sujets scientifiques. D'autant qu'ils paraissent assez artificiels, juste là pour faire passer les messages les plus "techniques". Je ne me suis pas non plus attachée aux personnages : l'ombrageux Luke faisant figure de Sctroumpf grognon sous ses airs de scientifique inspiré m'a paru plutôt tête à claques, même le couple Josh-Hope ne m'a pas émue. Donc je m'ennuyais assez largement quand , enfin, à partir du chapitre 16, mon intérêt a été réveillé avec le cas Melly ; les 100 dernières pages ont donc été plus agréables à suivre.

Je sais que mon opinion ne rejoint pas celle de nombre de lecteurs, lectrices devrais-je dire, qui dès qu'elles voient le nom de Marc Lévy, se pâment en criant au chef d'oeuvre. Pour cette fois encore, je n'entrerai pas dans le fan-club !! 

En bref, je vous laisse vous faire votre propre opinion... mais pour moi, ça ne l'a pas fait.

Ma note 14.5

 

Du bonheur, un voyage philosophique de Frédéric Lenoir

La
Couverture Du bonheur : un voyage philosophique

Editions Fayard - 30 octobre 2013 - 240 pages

Résumé

Qu'entendons-nous par « bonheur » ? Dépend-il de nos gènes, de la chance, de notre sensibilité ? Est-ce un état durable ou une suite de plaisirs fugaces ? N est-il que subjectif ? Faut-il le rechercher ? Peut-on le cultiver ? Souffrance et bonheur peuvent-ils  coexister ?

Pour tenter de répondre à ces questions, Frédéric Lenoir propose un voyage philosophique, joyeux et plein de saveurs. Une promenade stimulante en compagnie des grands sages d Orient et d Occident.Où l on traversera le jardin des plaisirs avec Epicure. Où l on entendra raisonner le rire de Montaigne et de Tchouang-tseu. Où l on croisera le sourire paisible du Bouddha et d Epictète. Où l on goûtera à la joie de Spinoza et d Etty Hillesum. Un cheminement vivant, ponctué d exemples concrets et des dernières découvertes des neurosciences, pour nous aider à vivre mieux.

Pourquoi - comment ce livre ?

Une nouvelle "livraison" de Frédéric Lenoir est toujours promesse de pause réflexive, intelligente, et le sujet de ce livre me tient particulièrement à coeur.

Mon avis 

Ah que voilà un livre intelligent ! qui nous fait promener main dans la main avec les philosophes du bonheur, au gré de la réflexion menée par l'auteur sur ce mot magnifique. On croise les grands antiques, mais aussi Montaigne, Spinoza, Schopenauer, les occidentaux comme les orientaux, et on a un réel plaisir à rencontrer leur pensée, à la passer au filtre de la nôtre. Les avancées continuelles des neurosciences apportent également de l'eau au moulin.

Pour construire son bonheur, vivre et faire vivre le concept, deux options : soit, à l'instar des civilisations traditionnelles et d'autres, on ne se pose pas de question et on vit l'instant dans la communion avec la nature, dans le respect de l'autre, dans le partage ; soit on s'y penche et,  avec l'aide des penseurs de tous temps, on avance dans la (re)connaissance du concept. Les mots sont définis, précisés, la pensée ciselée pour en affiner les contours, un régal, je vous dis !

Le cheminement de pensée de l'auteur est fluide, extrêmement aisé à suivre et donne envie de noter un tas de phrases qui "nous parlent" tout au long de la lecture. L'autre alternative est peut-être de relire régulièrement ce petit livre, pétillant comme bulles de bonheur  !!!

Voici donc mon 2è coup-de-coeur-4.jpgpour 2014 !

Une citation  

"...on peut estimer à environ 50 % les aptitudes au bonheur dépendant de la sensibilité de l'individu (déterminants génétiques), à 10 % celles relevant de son cadre de vie et des conditions extérieures, à 40 % celles qui sont tributaires de ses efforts personnels." (revue L'Essentiel - Cerveau et Psycho - mai-juillet 2013 - p. 14)

Bonus : un entretien avec l'auteur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×