jeu de piste

Une collection de trésors minuscules de Caroline Vermalle

Une collection de tresors minuscules

Editions France Loisirs - Date de sortie : Décembre 2014 - ISBN 9782 29809269 1 - 272 pages

Résumé 

Il rêvait de posséder le plus beau des tableaux... Mais de surprise en surprise, son rêve va le conduire à un trésor bien plus précieux.

Jeune et brillant avocat, Frédéric collectionne les succès et les toiles impressionnistes. Assisté par Pétronille, dont les yeux ne brillent que pour lui, il suit son ambition et son appétit de collectionneur, jusqu'au jour où un notaire lui annonce qu'il a hérité d'un mystérieux inconnu. Persuadé que la bonne fortune l'attend, Frédéric découvre avec consternation que le fameux héritage consiste en quelques malheureux billets de train et une étrange carte au trésor...

Dommage, car entre-temps, la chance a tourné. Clients disparus, biens saisis, il ne reste plus à Frédéric qu'à suivre l'énigmatique jeu de piste, tandis que, dans l'ombre, Pétronille fait tout pour l'aider...

Mon avis

Troisième roman (après Sixtine -roman jeunesse- et L’île des beaux lendemains) que je lis de cet auteur, qui s’est installée en Vendée, en face de l’Ile d’Yeu, après un tour du monde.

On y suit Frédéric, brillant avocat-chouchou des gens aisés et collectionneur dans l’âme de tableaux impressionnistes. Par le hasard d’un héritage, il est invité à un jeu de piste, imaginé pour le conduire vers un personnage qu’il ne croyait plus revoir. Des lieux qui lui parlent, des personnages qui tombent à pic (et qui ne m'ont pas vraiment accrochée), en cela l’histoire est un peu artificielle dans sa construction.

Mais le fond réside dans la quête du sens de la vie. Alors j’ai bien aimé l’idée de la carte au trésor (cf extrait) que chacun peut se fabriquer en se posant la question : qu’est-ce qui me rendrait vraiment heureux ? au-delà des possessions matérielles, avec ce qu’il a au plus profond de lui-même, sans se mentir.

Une écriture fluide qui procure quelques heures de lecture-plaisir avec ce roman résolument optimiste.

Extrait

 

-       Tout le monde en veut du bonheur. Mais le bonheur c’est pas la même chose pour tout le monde. (…) Dans l’atelier Chasse au Trésor, chacun dans son coin réfléchit à ce qui le rend heureux. On visualise…la vie idéale, si vous voulez. On colle des images de magazine, des trucs qu’on trouve. C’est marrant, on reconnaît tout de suite les nouveaux : ils collent des images de plages des Seychelles. (…) Mais finalement, tout le monde finit par creuser un peu plus profond. On arrive à des choses très personnelles. A la fin, y’en a pas deux pareils, des collages. (…)

 

-       Ah bon ? mais ce n’est pas déprimant de penser à une vie que finalement on n’aura… jamais ?

 

-       C’est là que vous vous trompez… Ca se réalise ! (…) A deux conditions. Un, si on met sur sa carte au trésor seulement la vie qu’on veut vraiment vivre, pas celle  qu’on pense qu’on devrait vivre. Et deux, … si on y croit !

 

Ma note : 16.5

Ce livre participe pour 75 kms au Challenge 1000 Bornes Livresque 

1000 bornes classique5b15d

La femme au carnet rouge d'Antoine Laurain

Couverture La femme au carnet rouge

Editions Flammarion - 5 mars 2014 - ISBN 978-2081295940 - 236 pages

Résumé

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S'il ne contient plus de papiers d'identité, il recèle encore une foule d'objets qui livrent autant d'indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum... Désireux de la retrouver, l'homme s'improvise détective. A mesure qu'il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies. 

Pourquoi - comment ce livre ?

Parce que j'avais bien aimé le précédent du même auteur : Le chapeau de Mitterrand

Mon avis 

Une délicieuse comédie romantique où la relation se construit petit à petit, au fur et à mesure où Laurent, l'adorable libraire, découvre la personnalité de celle dont il a trouvé le sac mauve. A travers tous les objets qui y figuraient, dont le carnet rouge et un livre de Modiano dédicacé, il va enquêter et remonter la piste jusqu'à elle.

C'est frais, léger, bien écrit, rythmé en de courts chapitres, et ça se lit avec grand plaisir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×