communauté

Les pétillantes - Didier Fourmy

Editions Pocket - Date de sortie : 5 mars 2015 - ISBN 9782266 253222 - 331 pages

4è de couv'

Le Patio Secret vit au rythme des pas de danse andalouse, des exubérances de ses pensionnaires et des expéditions au zinc des Halles. Dans cette auberge espagnole pour retraitées, la vie est pleine de fantaisies. Et si les hommes sont interdits, les escapades amoureuses, elles, ne manquent pas d'animer le quotidien. 
Une folle ambiance qui donne le tournis. Une cure de jouvence à coup de sangria, de brushing parfumés et de noms d'oiseaux à tout va. Et Chloé, qui réalise sa première enquête de journaliste, ne s'attendait vraiment pas à trouver une telle manne d'histoires croustillantes auprès de ces grands-mères pétillantes : la joyeuse troupe n'en a pas fini de croquer la vie à pleines dents ! 

Mon avis 

Le pitch était aguicheur, je pensais avoir acheté là un "feel-good book". Eh bien, quelle déception !!

Pas forcément sur l'histoire, quoique... Mais le style, l'écriture... C'est truffé d'expressions familières, de dialogues sans intérêt, de descriptions ineptes. Où est l'humour promis ? Le trop est l'ennemi du bien.

J'ai donc abandonné le livre à la page 105 après avoir feuilleté les dernières pages et vu que ce serait du même jus jusqu'à la fin. D'autres bons romans m'attendent, je ne perds donc pas de temps sur celui-ci, dont j'ai vu que l'auteur avait commis une "saison 2"...

Ma note  8

 

Secret d'été d'Elin Hildebrand

Couverture Secret d'été

Editions Jean-Claude Lattès - Date de sortie : 5 juin 2013 - ISBN 9782-709643825 - 399 pages - Traduction de Carole Delporte et Sabine Boulongne

Résumé

Par une chaude soirée de juin, les élèves du lycée de Nantucket High se rassemblent sur la plage pour le traditionnel feu de camp de fin d’année. Mais la fête se termine en tragédie : un terrible accident de voiture coûte la vie de la conductrice, Penny Alistair, et plonge Hobby, son frère jumeau, dans le coma.

Tout s’effondre pour Zoé, la mère des jumeaux, qui doit faire face à l’impensable : une vie sans sa fille et la convalescence douloureuse de son fils, un grand athlète à l’avenir désormais incertain. Zoé la libre-penseuse, aussi bien une mère qu’une amie pour ses enfants, doit aujourd’hui affronter des vérités pénibles sur eux comme sur son propre rôle dans cette tragédie. Au fil de l’été, le drame soulève de nombreuses interrogations au sein des familles. La clé de l’accident se cache dans le secret que Penny a découvert ce soir-là sur la plage… Ce secret détruira-t-il aussi la paix fragile des survivants ?

Pourquoi - comment ce livre ?

Parce que j'ai déjà aimé cet auteur dans l'Eté de la deuxième chance et que le seul nom de Nantucket me fait rêver.

Les premières pages en 3 minutes  

Mon avis 

Voilà un beau roman polyphonique, où l'histoire est contée de manière pointilliste grâce aux différents points de vue.

Un narrateur externe à l'histoire va nous présenter celui de Nantuckett -personnage à part entière- où la vie semble si codifiée, et poursuivre avec celui de Jake au moment où il quitte l'île avec ses parents. Le drame a eu lieu, amenant chaos émotionnel et interrogations. On va suivre comment chacun des protagonistes va le vivre au cours des trois mois sur lesquels se déroule le récit.

J'ai apprécié  le rythme et la construction du roman qui aborde  de nombreux thèmes : l'amour, le passage à l'âge adulte, les secrets... Le style est agréable, les personnages sont riches et attachants, fragiles pour certains. L'ambiance et le style de vie sur l'île sont aussi très bien rendus. 

Une lecture que je recommande vivement ! 

L'éveil de Mademoiselle Prim de Natalia SANMARTIN FENOLLERA

l-eveil-de-mle-prim.jpgEditions Grasset-Fasquelle - octobre 2013 - 349 pages - traduction de Nelly et Alex Lhermillier

Résumé

Ref : 445 « Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d’exercer fonction de bibliothécaire pour un gentleman et ses livres. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes d’enseignement supérieur s’abstenir. »

Mademoiselle Prim ne répondait qu’en partie à ce profil : bardée de diplômes et sans aucune expérience des enfants et des chiens. Elle est engagée et, après quelques heurts avec son employeur, un homme aussi intelligent et cultivé que peu délicat, elle découvre le style de vie et les secrets des habitants de Saint Irénée d’Arnois.

Mademoiselle Prim tombe très vite sous le charme de ce village hors normes où les voisins s’adonnent à leur passion et où l’intérêt de la communauté prédomine. Pour eux le temps n’a pas d’importance et la littérature ne sert qu’à s’épanouir.

Livre abandonné page 155 soit 44 %

Mon avis 

Un profond ennui tout au long des 155 pages lues m'a poussée à jeter l'éponge !

On m'avait promis un feel-good book, eh bien, ça n'a pas été le cas. Même si le thème me plaisait, je n'ai pas aimé les personnages et l'écriture. Mle Prim est "coincée" et la manière de raconter ce village qui pourrait être délicieux avec son amour de la littérature, son temps ralenti (par opposition à la vie stressante de la ville qu'ont abandonnée bien des habitants) et ses mille-et-une curiosités, m'a parue "nunuche". La scène dans le salon avec le vétérinaire en est un exemple pathétique. Et ces atermoiements entre Mle Prim et l'homme au fauteuil, son employeur, ces pudeurs de vieille fille ne m'ont semblé qu'hypocrisie ! 

Ce qu'on peut reconnaître, c'est que la couverture et la 4è sont très bien faites pour allécher le chaland !!! Je n'ai pas besoin d'en dire plus, vous aurez compris que je n'ai pas apprécié ce roman qui pour moi n'a pas du tout la couleur du paradis perdu. Alors, hop, on oublie, on passe à autre chose et on le met en vente....

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×