Afrique

Qui a peur de la mort de Nnedi Okorafor

Couverture Qui a peur de la mort ?

Editions Panini Books - Collection Eclipse - Date de sortie : 6 novembre 2013 - ISBN 978-2809433555 - 503 pages - Traduction de Laurent Philibert-Caillat

Prix du meilleur roman aux World Fantasy Awards 2011 - Prix du Roman Etranger aux Imaginales 2014 - Nominé au Nebula Award et au Locus Award

Résumé

Afrique, après l’apocalypse. Le monde a changé de bien des façons, mais il est une région où les génocides intertribaux continuent d’ensanglanter la terre.
Une femme survit à l’anéantissement de son village et au viol commis par un général ennemi.
Elle erre dans le désert dans l’espoir d’y mourir,
mais donne naissance à une petite fille dont la peau et les cheveux ont la couleur du sable.
Persuadée que son enfant est différente, extraordinaire, elle la nomme « Onyesonwu », ce qui signifie, dans une langue ancienne : « Qui a peur de la mort ? »
À mesure qu’Onye grandit, elle comprend peu à peu qu’elle porte les stigmates physiques et sociaux de sa violente conception. Des pouvoirs magiques aussi insolites que remarquables commencent à se manifester chez elle alors qu’elle est encore enfant. Sa destinée mystique et sa nature rebelle la poussent à quitter son foyer pour se lancer dans un voyage qui la forcera à affronter sa nature, la tradition, l’histoire, l’amour, les mystères spirituels de sa culture, et à apprendre enfin pourquoi elle a reçu le nom qu’elle porte.

Pourquoi - comment ce livre ?

Pour changer radicalement de ce que j'ai lu ces derniers temps - Parce que c'est le premier roman de fantasy sur le continent africain.

Les premières pages en 3 minutes   

Mon avis

Voilà qui ne m'était pas arrivé depuis quelques temps, mais je jette l'éponge à la page 207 !

Onyesonwu veut venger sa mère en retrouvant son père biologique et en le tuant, mais la mise en place de l'histoire est beaucoup trop longue : la découverte de sa différence, Aro initiera ou initiera pas, bla-bla-bla... Pour moi, l'histoire n'a pas encore démarré au moment où j'arrête ! c'est bavard, trop descriptif, bref une grosse déception....

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×